Aime moi Casanova de Antoine Chainas (Folio Policier)

Dans la série des invités de Black Novel, voici Benjamin. C’est un petit jeune qui a  été apprenti avant de travailler avec moi. Ce n’est pas un gros lecteur, mais je lui ai prêté quelques livres pour « l’initier » au roman noir. Il avait adoré Versus, alors je lui ai passé Aime moi Casanova à la condition qu’il me fasse un article, et voici donc sa prose :

« Vous avez 2 jours pour me trouver le fin mot de l’histoire! » 2 jours pour retrouver un coéquipier évanoui dans la nature, dont il ne sait pratiquement rien et avec cette satanée libido à rassasier… La partie s’annonce serrée!

Surtout reprendre les choses dans l’ordre…Sur quoi enquêtait-il déjà, Giovanni ?… Ah oui, « la macchabée zoophile du XXème »… Quand l’avait-on vu pour la dernière fois ?…Hum, vendredi dernier sur le parking du bercail… Il discutait avec ce tordu de Gus… Mais qu’est ce qu’il pouvait bien lui vouloir à celui là?

Voilà donc Casanova, inspecteur de police à ses heures perdues et grand séducteur devant l’éternel, lancé malgré lui à la recherche du K d’or du commissariat. Mais sa quête de vérité le conduira bien au-delà de l’enquête officielle, à la rencontre de sa vraie nature, sur le sentier de sa guérison…

Bienvenue en « CHAINASSIE », une province où sévissent violence, sexe, faux-semblants, personnages atypiques et j’en passe. Tous les ingrédients du monde que nous connaissons, mais sous un jour que nous ignorons, ou tentons d’ignorer. Bien sûr, comme toute contrée hostile, ce pays des cauchemars n’est pas à visiter par tout le monde…

On voit déjà apparaître dans ce premier opus des thèmes récurrents dans l’œuvre de CHAINAS, telle la quête personnelle du héros, de l’antihéros pardon, tiraillé entre son devoir et ses démons intérieurs. Les seconds rôles ne sont pas en reste, avec une galerie de tarés hauts en couleurs, torturés et tortionnaires.

J’aime particulièrement l’atmosphère du bouquin, bien que certaines situations me semblent exagérées, ainsi que les différentes réflexions, distillées par CHAINAS tout au long du texte, sur notre rapport à la douleur, à l’amour, sur nos obsessions ou sur le jeu des apparences et les vérités innommables qui se cachent derrière le masque de la couverture.

La fin du livre, quant à elle, m’a un peu déçue, trop brutale et pas forcement maîtrisée, à moins que ce ne soit pas celle que j’attendais.

Enfin, j’ai dévoré l’ensemble avec plaisir et je recommande ce livre aux personnes pas trop sensibles qui recherchent une vision hors normes de notre société. Bonne lecture et souvenez vous : « Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels est fortuite et ne saurait engager la responsabilité de l’auteur »

Pour conclure ce très bon article (ce n’est que mon avis), c’est un livre que j’ai lu il y a fort longtemps et qui, malgré ses (quelques) défauts, m’a plongé dans la noire vision de Chainas. Depuis, je ne rate plus aucun de ses livres. Je dirais juste que ce livre est pour moi une pierre fondatrice de son œuvre, et que si vous vous lancez dans un livre de Chainas, ne le prenez surtout pas au premier degré.

Publicités

4 réflexions sur “ Aime moi Casanova de Antoine Chainas (Folio Policier) ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s