Trois accidents et un suicide de Seamus Smyth (Fayard Noir)

C’est la quatrième de couverture qui m’a attiré. Cette histoire de tueur, narré à la première personne, avec une bonne dose d’humour noir et de cynisme avait tout pour me plaire. En voici donc l’histoire.

Gerard Quinn dit Gerd Quinn est un tueur professionnel, ou plutôt un organisateur de meurtres. Après un court passage à l’IRA en réaction à la mort de son père tué par l’armée britannique, il a décidé de se mettre au service du caïd local de Dublin Paddy Toner. Son travail a consisté d’abord à aider Paddy à se débarrasser des anciens bandes de truands, puis il est devenu le bras armé de Paddy pour réaliser des arnaques dont ils sont tous les deux friands, pas pour l’argent mais pour le plaisir de passer entre les mailles de la police et de la presse.

Gerd vit donc comme n’importe quel homme d’affaires, avec une vie de famille normale et une femme et des enfants. Il organise les coups et les fait réaliser de façon à ce que personne ne sache que c’est lui qui réalise les basses besognes. De l’extérieur, c’est un homme normal sans problèmes. Il part le matin en costume avec sa petite serviette et rentre le soir après une journée de travail, travail qui consiste à préparer une arnaque ou un meurtre pendant plusieurs semaines s’il le faut, en construisant un scénario, en analysant les différentes possibilités et en ayant toujours une possibilité pour s’en sortir si la police ne croit pas à son scénario. Seule sa vie de famille bat de l’aile. Sinead sa femme est partie après qu’on lui ait dit Que Gerd la trompait. Elle part avec ses deux fils et demande le divorce.

Jimmy Byrne propose à Paddy une nouvelle affaire. Jimmy est un raté qui a réussi à épouser Carol Hasset, la fille de Tom Hasset, propriétaire millionnaire des entreprises immobilières Hasset. Tom est âgé maintenant et se retire petit à petit des affaires en laissant la gérance de son entreprise à Jimmy. D’autant plus que sa femme Bridie est atteinte de la maladie de Parkinson. Jimmy ne veut pas attendre. Il demande donc de supprimer les parents Hasset et leur deux filles Annie et Carol. Gerd va donc mettre en œuvre toute son ingéniosité et sa créativité pour inventer trois accidents et le suicide de Carol. Il ne reste plus qu’à exécuter son scénario, avec son comparse Kevin Maguire (qui ne connaît pas l’existence de Gerd, d’ailleurs) mais le temps presse car les époux Hasset ont prévu de faire un tour du monde avant que la mère ne soit trop malade.

C’est un drôle de personnage auquel on adroit dans ce thriller. Un personnage qui est obsédé par deux choses : la première est de ne pas aller en prison, la deuxième est de réaliser le meurtre parfait. Alors, c’est un homme qui vit dans l’ombre d’un caïd, agissant comme un organisateur des basses œuvres, en ayant sa main d’oeuvre (un tueur) qui ne le connaît pas. Tout est organisé pour qu’il n’apparaisse jamais au devant de la scène.

Ce personnage est très bien décrit grâce à la narration à la première personne, avec ses problèmes personnels et ses problèmes professionnels. On croirait lire la biographie d’un business man standard, à la différence près que son domaine de prédilection c’est le crime. Et la lecture en est particulièrement agréable grâce à l’humour noir, au cynisme du personnage. J’ai lu la plupart du bouquin le sourire aux lèvres, avec parfois quelques grincements mais cela est parfaitement voulu par l’auteur. Ajoutez à cela une intrigue qui se déroule facilement, et vous aurez un livre fort distrayant.

Manquent peut être à ce livre un peu plus d’ambiance (mais c’est probablement voulu là aussi par l’auteur, en montrant que la seule chose qui intéresse Gerd, c’est le meurtre parfait) et un peu plus de sobriété (j’ai trouvé par moments le livre un peu bavard). Mais ce fut une bonne découverte d’un auteur menant une intrigue de qualité et originale sans temps mort, qui tient uniquement sur la force de son personnage. Un beau challenge d’humour noir fort réussi.

Publicités

2 réflexions sur « Trois accidents et un suicide de Seamus Smyth (Fayard Noir) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s