Moonlight mile de Dennis Lehane (Rivages)

Que d’attente pour lire de nouvelles aventures de Patrick Kenzie et Angela Genaro ! Il faut dire, qu’entre temps, on a eu droit au magnifique Un pays à l’aube. Mais quand même ! Voici dont Moonlight Mile.

Cela fait douze ans que Patrick Kenzie et Angela Genaro ont bouclé l’affaire Amanda McCready (à lire absolument dans Gone, Baby Gone). Patrick et Angela ont vieilli, ils se sont assagis, ils vivent ensemble, lui est détective privé engagé à la tache par une grosse agence d’enquêtes privées, elle garde leur enfant Gabriella et prend des cours du soir pour obtenir un diplôme pour s’occuper des enfants en difficulté.

Gone, baby gone où l’histoire d’une petite fille de quatre ans, Amanda enlevée par des flics à une mère indigne pour la confier à un couple qui l’aurait élevée décemment. Patrick et Angela ont été marqués par cette histoire, étant tiraillés entre leur devoir envers la société ou suivre ce que leur dicte leur conscience. La loi étant la loi, Patrick avait décidé de rendre Amanda à sa mère indigne.

Alors que Patrick vient de boucler une affaire visant à surveiller un jeune fils de riches qui a tué une jeune femme dans un accident de voiture, la tante d’Amanda refait surface pour leur signaler qu’Amanda a à nouveau disparu. Patrick qui a maintenant une famille à faire vivre, refuse de partir à sa recherche jusqu’à ce que sa conscience et quelques événements lui fassent changer d’avis.

Que dire sur ce roman qui n’a pas été déjà dit ? Dennis Lehane est un grand auteur, il écrit avec une fluidité rare, décoche des dialogues tellement évidents, amoncelle les scènes les unes derrière les autres avec tant de logique que le plaisir du lecteur est énorme. S’il a autant de succès, et c’est mérité, c’est bien parce qu’il fait vivre ses personnages, que les sentiments et les pensées sont emplies d’humanisme et que l’on ne peut qu’aimer Patrick et Angela, qu’on ne peut que vibrer avec ce qui leur arrive.

Patrick et Angela ont bien évolué, ils ont bien vieilli. Avec une petite fille à élever, plus question maintenant de vivre au jour le jour. Il faut penser aux lendemains, aux repas, au loyer à payer, à la garde de la petite. Patrick est devenu un père attentionné, faisant de l’humour avec sa fille de quatre ans. Angela est devenue une mère poule, et comment ne pas l’être avec tout ce qu’ils ont vécu, tout ce qu’ils voient. En pleine crise économique, où Dennis Lehane nous montre que les plus riches sont les plus protégés par le système, les autres souffrent …

Ce roman m’a donné l‘impression que Dennis Lehane voulait écrire une dernière aventure de ses héros, qu’il voulait tourner une page, s’en débarrasser. Et tout dans ce roman parait trop : l’intrigue est montée avec des fils cousus de fil blanc, les dialogues sont étirés jusqu’à épuisement, les méchants sont vraiment des méchants trop méchants. De même, je ne saurais que trop conseiller de lire Gone, baby gone avant, tant quasiment la totalité de l’histoire y est racontée, voire même toute la série dans l’ordre. Au global, c’est autant de la tristesse d’avoir l’impression de perdre des amis que de la déception de lire une aventure moyenne.

Les aventures de Patrick & Angela sont au nombre de six, toutes publiées chez Rivages, à savoir dans l’ordre :

Un dernier verre avant la guerre

Ténèbres prenez moi la main

Sacré

Gone baby gone

Prières pour la pluie

Moonlight mile.

Publicités

9 réflexions sur “ Moonlight mile de Dennis Lehane (Rivages) ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s