Désordre du temple de Antoine Blocier (Krakoen)

 désordre du temple

Quand j’ouvre un roman des éditions Krakoen, j’ai l’assurance de passer un excellent moment de lecture, avec des intrigues et des personnages forts et passionnants. Celui-ci est conforme à la règle.

De nos jours, en région parisienne. Gilles est un jeune homme, Disc Jockey homosexuel, qui tombe amoureux de tout les hommes séduisants qu’il rencontre. C’est le cas de Dominique de Saint-Claude, Disc Jockey aussi et propriétaire d’une boite de nuit située dans la Marais. Dominique participe aussi à des soirées privées payantes ayant pour but de reproduire dans les costumes d’époque des célébtations de l’ordre des Templiers.

Justement, ce soir là, Dominique ne peut y aller. Il charge Gilles de le remplacer et ce à quoi assiste Gilles est tout bonnement hallucinant : Entre un combat contre des soldats, la cérémonie et la punition des Templiers qui ont fauté, tout semble incroyablement réaliste, jusqu’à la décapitation d’un jeune Templier nommé Jehan.

Le lendemain, Gilles est réveillé par sa voisine d’au dessus, Chloé. Elle lui ramène son chat à garder, car elle doit visiter un ancien résistant dans le cadre de sa thèse en histoire. Elle fait la relation entre le spectacle de la veille et une affaire entendue aux informations sur un jeune décapité aux pieds duquel on un message de punition des Templiers qui ont fauté. Quand elle revient récupérer son chat, Gilles a été tabassé et une lettre similaire est trouvée sur son bureau. Ils décident d’enquêter avant de faire appel à la police alors que les cadavres s’accumulent avec les mêmes types de lettres et qu’un mystérieux manuscrit de Nostradamus a disparu.templiercom

Le polar ésotérique, ce n’est pas trop mon genre. Surtout que dans ce domaine, les auteurs ont tendance à en faire trop, à étaler leur science en criant presque à la face du monde : « vous voyez ? Je connais plein de choses, et j’ai trouvé une faille dans l’Histoire qui me permet de vous proposer une explication qui à défaut d’être réaliste va vous paraître scandaleuse ».

Rien de cela ici. Je me suis laissé prendre, et presque envoûter par le style de l’auteur, une écriture fluide et directe, efficace, qui ne s’étale pas dans des descriptions inutiles, mais qui donne la meilleure place aux personnages. Et je me suis dit : « Finalement, pas besoin d’en faire des tonnes, on prend un début avec des personnages normaux, et on déroule logiquement pour le pur plaisir du lecteur ». Et ça marche à fond.

Que ça parait facile ! Mais que nenni, cela s’appelle du talent. Il y a du rythme, de l’action, une enquête mystérieuse, des personnages attachants. Ce roman est un excellent divertissement et il serait bien dommage de passer à côté. Croyez moi, c’est passionnant de partir à la recherche du manuscrit volé.

A noter que ce roman est une version revue corrigée et actualisée de Templiers.com, paru aux éditions Le Passage en 2004.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s