L’information du mardi : Des idées de polars

Voici exclusivement pour vous quelques idées de polars …

Serial killers de Stéphane Bourgoin (Grasset)

Serial killers

La nouvelle édition de Serial Killers de Stephane Bourgoin, complétée et mise à jour est sortie dans les librairies. Cet ouvrage, véritable essai et bible sur les tueurs en série, est un document exceptionnel, pour qui s’intéresse à ces monstres.

Stéphane Bourgoin a pu s’entretenir avec plus d’une quarantaine de ces serial killers dans les prisons de haute sécurité du monde entier. Cannibales, comme Ottis Toole ou le pédophile sud-africain Stewart Wilken ; psychotiques, tel Gary Heidnik, dont le cas inspire le personnage de Buffalo Bill dans Le Silence des agneaux ; ou Richard Chase et James Riva, authentiques vampires modernes ; femmes criminelles, comme Martha Beck ou Christine Falling ; tueurs d’enfants à l’exemple de John Joubert et Albert Fish ; nécrophiles et chasseurs de têtes, à l’image de Gerard Schaefer et Ed Kemper qui sert de modèle au Hannibal Lecter de Thomas Harris ; étrangleurs de prostituées à la façon d’Arthur Shawcross, tous expriment les mêmes fantasmes sanglants – et une absence totale de remords. Grâce à de nombreux séjours à l’étranger (Etats-Unis, Afrique du Sud, Europe de l’Est, etc.), l’auteur a pu rencontrer les agents spéciaux du FBI chargés d’étudier ces assassins hors norme, ainsi que des profilers du monde entier qui utilisent une approche psychologique et des bases de données informatiques pour résoudre les enquêtes. Leurs conclusions sont confrontées à l’avis des plus grands psychiatres dans le domaine. L’ouvrage est complété par un dictionnaire bibliographique des serial killers qui est le premier du genre.

Le coté sombre de la loge de Henri Weigel (Les éditions du Net)

coté sombre de loge

Juliette et Louis se rencontrent dans un bal de village. A la première seconde, naît une relation fusionnelle. L’osmose est totale, lui est la force, elle l’esprit. Ils sont pourtant de deux milieux sociaux que tout oppose.

Elle, agrégée d’histoire, est la fille de pharmaciens, protestants cultivés et rigides. Lui, est né et vit dans une famille de paysans montagnards. C’est la cause de la violente déchirure de Juliette avec sa famille.

Quelques semaines après leur mariage et le décès du père de Louis, ils doivent quitter la ferme familiale en raison du droit d’ainesse du frère. Ils n’ont pas d’autre issue que le départ vers Paris, où Louis devient concierge d’un immeuble du 16ème .

Leur vie va être dure, mais des circonstances, des hasards vont leur offrir des opportunités. Va commencer pour le couple une extraordinaire destinée où avec la plus grande froideur, ils ne laisseront plus grand-chose leur échapper. Les moyens seront utilisés tels qu’ils se présenteront.

Des rebondissements vont se succéder, les emportant du côté éclairé au côté sombre de la loge, comme dans leur vie. Et en fin de compte, on s’aperçoit que ce genre de choses pourrait se produire… ou est déjà arrivé…

Renaissance de Jean Baptiste Dethieux (Taurnada)

Renaissance

Lecture électronique

Le psychiatre m’avait pourtant prévenu. Il ne fallait pas tenter cette plongée dans les abîmes, tout seul. Surtout pas ! Vouloir remonter le temps ou plutôt le dérouler sans l’aide d’un compagnon de route, d’un guide de haute montagne aguerri, grand connaisseur du terrain et de tous les pièges que représente cette virée dans les recoins de ma mémoire, c’était de la folie !

Né en 1966, Jean-Baptiste Dethieux, psychiatre et psychanalyste à Toulouse, est l’auteur de plusieurs articles dans le champ de la psychiatrie et de la psychanalyse de l’enfant ainsi que d’un récit Le voyage de Jeanne, publié en 2009 (éd. Anne Carrière). Avec Renaissance il signe un roman noir délicieusement complexe, thriller psychologique ayant comme principal acteur la mémoire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s