L’information du mardi : Idées de polars

Celle qui a tous les dons de M.R.Carey (L’atalante)

carey.indd

Ce thriller aux personnages denses, à la fois attachants et glaçants, sont conduits à une mécanique d’action implacable par les événements et par leurs émotions. Ils font de ce livre un «page-turner» absolu qui été salué par la presse comme un renouvellement formidable du genre.

Un projet cinématographique est en cours : au scénario M. R. Carey et à Carey, la direction Colm McCarthy (Sherlock et Dr Who).

Le sujet : Un don n’est pas toujours une bénédiction. Chaque matin, Mélanie attend dans sa cellule pour être emmenée en cours. Quand ils viennent la chercher, le sergent Parks pointe son arme sur elle pendant que deux gardes la sanglent au fauteuil roulant. Elle pense qu’ils ne l’aiment pas. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ils ne rient pas. Mélanie est une fillette singulière…

Carey est né à Liverpool, en Angleterre, en 1959. Il décrit sa jeunesse comme étant celle d’un de ces enfants sinistrement calme… vivant bien plus dans ses pensées. Enfant, il portait déjà un grand intérêt pour les comics, écrivant et dessinant des histoires simples pour distraire son jeune frère. Il a étudié l’anglais au St Peter’s College à Oxford puis est devenu professeur. Il a enseigné pendant 15 ans avant de se lancer dans l’écriture de comics. Il est l’un des scénaristes récurrents pour X-Men chez Marvel. Il a écrit le scénario pour le film «Frost Flowers» actuellement en production par Hadaly Films et Bluestar Pictures. Sa capacité d’écriture est immense comme sa bibliographie !

Metzger voit rouge de Thomas Raab (Carnets Nord)

Metzger voit rouge

Quand un joueur de foot s’écroule, raide mort, sur le terrain au beau milieu d’un match, que faut-il en conclure ? Le dopage est-il en cause, ou le surmenage physique lié au le sport professionnel ? Mais quand ce même joueur a été, auparavant, copieusement insulté par les supporters de l’équipe adverse comme de la sienne, tout cela à cause de sa couleur de peau, d’autres pistes peuvent être envisagées.

Dans ce deuxième opus, nous retrouvons le restaurateur de meubles anciens – et enquêteur à ses heures – Willibald A. Metzger, qui ne s’est pas départi de son humour noir, de ses réflexions philosophiques, ni du sens aigu de l’observation qui lui a sauvé la vie lors de sa première investigation (Metzger sort de son trou, 2013). Il est devenu un peu moins solitaire toutefois, puisqu’il mène aujourd’hui une relation paisible avec son amour de jeunesse, la concierge croate Danjela Djurkovic, et son chien Edgar. C’est avec elle d’ailleurs que Willibald assiste au match fatidique, et devient témoin de la violence et du racisme qui s’empare des gradins.

Thomas Raab est né à Vienne en 1970. Compositeur et chanteur reconnu, il entre en littérature en 2007 avec Der Metzger muss nachsitzen (Metzger sort de son trou). Le début d’une série à succès d’aujourd’hui six volumes, et en cours d’adaptation pour la télévision. Le personnage de Willibald Metzger a emballé les médias germanophones par son côté décalé, son argot inventif et les réflexions à la fois philosophiques et humoristiques qui font l’originalité de l’auteur.

Qui a tué le Dahlia noir de Stéphane Bourgoin (Ring)

Qui a tué le dahlia noir

Vingt ans d’investigations et l’analyse de milliers de « cold cases » ont mené Stéphane Bourgoin sur la piste de l’un des pires tueur en série américain, et d’élucider ce crime légendaire, une hypothèse validée par les célèbres « profilers » de l’Académie nationale du F.B.I., à Quantico.

15 janvier 1947, Los Angeles.

Le cadavre coupé en deux d’Elizabeth Short, le « Dahlia Noir », est découvert sur un terrain vague. Vidé de son sang et lavé. Elle a été gardée prisonnière pendant plusieurs jours afin d’être soumise à d’innommables tortures, tenues secrètes à ce jour par la police de Los Angeles. Aujourd’hui, Stéphane Bourgoin vous dévoile le monstrueux rituel du tueur. L’analyse de la scène de crime et les pratiques hors normes de l’assassin prouvent, sans l’ombre d’un doute, qu’il n’en est pas à son premier forfait.

1934-1950, Cleveland, Ohio.

1939-1940, New Castle et Stowe Township, Pennsylvanie.

Un serial killer mutile et décapite hommes et femmes. Il lave et vide de leur sang les corps de ses victimes. Et il pratique un rituel similaire à celui du Dahlia Noir.

Spécialiste mondialement reconnu des serial killers, Stéphane Bourgoin nous livre, dans ses vingt ans d’enquête, le résultat de sa quête obsessionnelle.

Publicités

2 réflexions sur « L’information du mardi : Idées de polars »

    1. Bonsoir 9muses, je tiens juste à préciser que le billet du mardi est consacré aux informations que l’on me donne et que je transmet. Cela permet de faire un peu de pub aux petits éditeurs. Donc je ne les ai pas lus. Comme je sélectionne les infos en fonction des sujets qui m’intéressent, les trois me plaisent mais je ne peux pas tout lire. Le carey semble faire dans le fantastique, Metzger, c’est du policier original et je ne présente pas Stéphane Bourgoin ! Voilà. Merci d’être passée et à bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s