20 manières de se débarrasser des limaces de Jan Thirion (Editions Lajouanie)

Si vous lisez du polar, vous avez certainement déjà entendu parler de Jan Thirion. Et pourtant, vous n’aurez pas forcément ouvert un de ses romans ou nouvelles, vous n’aurez pas forcément lu une page de lui. Et pourtant cet auteur français en est à son quinzième roman, et il manie l’humour noir comme le boucher manie l’escalope. Avec délicatesse et cynisme de bon aloi.

Son dernier roman en date met en scène des gastéropodes. D’ailleurs, c’est indiqué dans le titre. Et, effectivement, on y trouvera des recettes pour tuer les limaces … mais ce n’est pas le sujet. Et si vous lisez la quatrième de couverture, cela ne vous aidera pas plus, si ce n’est que vous aurez la description des quelques personnages qui peuplent cette intrigue. Alors, de quoi parle exactement ce livre ?

C’est un roman de personnages, où chaque chapitre présente l’un d’eux. Cette alternance se fait avec simplicité, et cela forme une sorte de puzzle où la dernière pièce viendra se mettre en place à la toute fin. On y trouvera un journaliste, Sami, personnage central, qui veut devenir reporter de guerre, et qui passe son temps à faire des enregistrements. D’ailleurs, c’est le seul à parler à la première personne du singulier. Il y a Marc, tueur à gages, qui élève ses enfants comme il peut. Il y a le président de la république, encombré par une bêtise de jeunesse (il a tué sa femme) et qui veut gommer son égarement. Il y a Bela, jeune femme, qui fait partie d’un groupe terroriste. Il y a le colonel Blu, qui obéit aveuglément au Président, mais qui sait des choses. Il y a une petite fille, enlevée par un groupe terroriste, et qui va tout déclencher. Et il y a les limaces.

Entre polar sérieux au scenario implacable et farce cynique, ce roman compare les hommes aux limaces. On y trouvera mille et une façon de se débarrasser des limaces, certes, mais on y trouvera aussi une multitude de personnages où tout un chacun se retrouvera tout à tour dans le rôle de la limace ou de l’exterminateur de limaces. Car la limace ne cherche qu’une chose : s’empiffrer, quitte à se noyer dans une coupelle de bière.

Ne croyez pas que c’est un roman léger, écrit par-dessus la jambe. Le scenario est costaud, tous ces personnages vont avoir un lien les uns avec les autres, et ils vont tous se rejoindre dans un final au fin fond d’une forêt des Landes, qui s’il n’est pas spectaculaire, est bigrement noir et surtout bien cruel. Et puis, après avoir avalé ce livre et bien souri, on finit par se demander : Suis-je limace ou exterminateur de limaces ?

Ne ratez pas l’avis de l’oncle Paul ici

Publicités

5 réflexions sur “ 20 manières de se débarrasser des limaces de Jan Thirion (Editions Lajouanie) ”

  1. Bonsoir Pierre et merci
    Nous n’avons pas la même approche de roman mais nous sommes d’accord sur sa qualité. Jan Thirion est trop méconnu à mon sens et c’est dommage. Les lecteurs qui n’ont pas encore lu un de ses textes ne savent pas ce qu’ils perdent !
    Amitiés

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s