Des idées de polars …

Voici une nouvelle sélection de polars, alors n’hésitez pas à piocher dedans …

L’ivresse des profondeurs de Laetitia Kermel (Éditions Fragrances)

Ivresse des profondeurs

Thriller ésotérique

Pierre voit sa vie totalement chamboulée par un accident de plongée. Il subit “l’ivresse des profondeurs”. Assailli par des maux de tête persistants et souffrant d’hallucinations, il est perturbé. D’autant qu’il semble exercer sur son entourage une forme de magnétisme, tantôt bénéfique, tantôt nocif.

Doit-il y voir les indices d’une pathologie sévère ? Un message de son inconscient ? Le signe d’une sensibilité nouvelle au paranormal ?

Intuitivement, Pierre sait que c’est en Corse – la terre de ses ancêtres – qu’il trouvera des réponses. La vérité se révèlera au gré d’étranges rencontres et de multiples révélations. Elle dépassera l’entendement…

Si on ne connaît bien souvent de l’Île de Beauté que son magnifique littoral, ce récit initiatique teinté de mythologie et de fantastique, nous plonge de manière inédite au cœur des montagnes corses où perdurent d’incroyables pratiques divinatoires et chamaniques.

Le billard à trois bandes de Christian Jalcreste (Verone éditions)

Billard 3 bandes

Roman Policier

Julien du Rouve, membre des services secrets français, jongle entre les missions périlleuses, les conquêtes d’un soir, les coups d’État et les trafiquants d’armes.

Ses enquêtes le mèneront sur le terrain en Afrique, en Allemagne, en passant par Paris et le Liban. En danger de mort, traqué, l’agent du Rouve est livré à lui-même.

À travers ses investigations, il se forge une solide réputation de dur à cuire. Un récit haletant, vif, proche du reportage. Inspiré de faits réels, ce roman dynamique est à l’image de son principal héros : tantôt charmeur, tantôt implacable et cruel.

Les services secrets mènent une guerre silencieuse qui reste inconnue du grand public, même si certains épisodes spectaculaires ne peuvent être masqués, tel le torpillage du Rainbow Warrior.

Le présent roman s’inspire de faits réels issus de cette guerre, pour livrer une réflexion sur la vengeance et la justice. L’auteur s’appuie sur certaines situations rencontrées en raison de son passé et de ses activités. Il attribue à un héros unique, Julien Du Rouve, des actions qui dans la réalité n’auraient pu être exécutées que par plusieurs « agents ». Julien Du Rouve n’a jamais existé.

Donc, selon la formule consacrée et hypocrite : «Toute ressemblance avec des situations ou des personnes ayant réellement existé serait purement fortuite. » Ou pas…

La mort était servie à l’heure de Jack NARVAL (Pavillon noir)

la mort était servie

Roman noir & sanglant

À Rustington, sur la côte du Sussex, entre Brighton et Portsmouth, des retraités britanniques, les Spencer, s’amusent à attirer, puis à capturer des voleurs dans leur demeure, où se trouve dissimulé un ancien bunker de la RAF. Au son de la musique pop et psychédélique de leur jeunesse, ces anciens « mods » torturent ensuite leurs proies, avant de les faire disparaître en distribuant leurs restes aux oiseaux du bord de mer. Les Spencer ne sont pas seuls dans leur mission d’assainissement, ils sont aidés par des voisins partageant leur sanguinaire conception du programme « Neighbourhood watch* ».

*Neighbourhood watch : programme de surveillance du voisinage liant les habitants de certains quartiers et la police afin de signaler tout comportement ou présence suspecte.

On lit d’une seule traite cette intrigue bien ficelée et bien documentée, noire et inquiétante à souhait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s