L’information du mardi : Envie de polars ?

Voici quelques propositions de polars pour ceux qui seraient en recherche d’idées …

Une fille parfaite de Mary Kubica (éditions Mosaïc)

Une fille parfaite

Premier roman – Sortie le 29 avril

« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »

Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Suspense psychologique envoûtant, Une fille parfaite possède une écriture affûtée, nerveuse, qui sait faire naître peu à peu une émotion bouleversante. Dans ce récit à trois voix, les apparences sont trompeuses, jusqu’à la révélation finale : un uppercut en plein coeur.

Vous n’oublierez pas Une fille parfaite.

Vous n’oublierez pas Mia.

L’enfer à bout touchant de Marie Beyer (Les Nouveaux Romanciers)

enfer à bout touchant

Thriller

Et si l’enfer était à Tahiti ?

Tout a commencé dans la forêt polynésienne, mais Blanche ne le sait pas.

Peu après son arrivée à Tahiti pour des raisons professionnelles, elle reçoit un message anonyme lui donnant rendez-vous à la nuit tombée, dans la vallée de la Fautaua.

Persuadée de participer à une cérémonie d’accueil organisée par ses collègues, elle accepte de s’y rendre. Commence alors une longue marche au coeur des ténèbres de la jungle tropicale la menant dans un sanctuaire en plein air où se retrouvent à la pleine lune des hommes en costumes traditionnels. Peu à peu, Blanche comprend que ces hommes ne jouent pas, qu’il n’a jamais été question de jouer. Blanche, spectatrice impuissante, assiste malgré elle à un rituel macabre à l’image des cultes des anciens temps. Des hommes meurent sauvagement torturés.

Un sentiment de malaise pénètre en elle, imposant une question obsédante qui la glace jusqu’aux os : que fait-elle là ?

Parallèlement, le Docteur Ricky Riley, un Américain spécialiste de la perle noire, la poe rava, enquête sur un trafic de perles volées.

Ricky Riley, Tumare, le détective privé et Kiivea, le greffeur de perles, vont accompagner Blanche dans sa quête de la vérité.

Mais en définitive, elle est seule. Car rien n’a jamais existé en dehors d’elle-même et du sombre secret qu’abrite la forêt polynésienne.

Elle cherchait le Paradis à bout portant de Melville, elle va rencontrer l’enfer à bout touchant.

Au pied du mur de Rayan Ouamara (Edilivre)

Au pied du mur

Recueil de nouvelles

De Cuba à Paris en passant par le Mexique et l’Algérie, ces quinze nouvelles signent la promesse d’une évasion au gré des aventures déroutantes de personnages, dénués de toute aura héroïque. Un prêtre dévoré par ses pulsions meurtrières, une bachelière entraînée malgré elle dans une spirale infernale, le besoin vital d’une jeune déportée se démenant corps et âme pour retrouver sa petite soeur, une escort confrontée aux erreurs passées de son amant, un espoir du foot déchu ou encore une fille entrée en guerre contre une possession maladive sont autant de récits qui témoignent de la faiblesse et du courage des hommes dans un monde qui, depuis longtemps, ne tourne plus très rond.

Âgé de 25 ans, Rayan Ouamara est né à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). Diplômé d’un Master dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales, il se lance dans le monde de l’écriture avec la publication d’un essai, intitulé Le Poids de Knysna ou l’illusion du mal des banlieues, paru aux éditions L’Harmattan (2013). Un ouvrage dans lequel il exprime sa pensée sur un sujet épineux liant conjointement la question du football à celle des quartiers populaires, au travers du scandale de Knysna, ce désastre médiatico-sportif ayant touché l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2010.

Après cette première expérience de publication, il décide de s’ouvrir à de nouveaux horizons. Il se consacre durant plus de six mois à l’écriture d’un recueil de nouvelles, intitulé Au Pied du Mur, qui sera publié chez Edilivre. Fermement attaché à l’envie de transcrire les tourments de ce monde, il s’est attelé à la rédaction de quinze récits, avec la volonté de transporter les lecteurs dans les profondeurs de la nature humaine.

En parallèle de son activité d’écrivain, il oeuvre comme pigiste au journal Le Parisien.

Publicités

2 réflexions sur “ L’information du mardi : Envie de polars ? ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s