La pieuvre de Jacques Saussey (Toucan)

Jacques Saussey est un auteur prolifique, qui conte les enquêtes d’un couple de policiers, le capitaine Daniel Magne et la lieutenante Lisa Heslin. Et ce qui est remarquable chez Jacques Saussey, c’est son talent à raconter de bonnes intrigues avec un style fluide que beaucoup peuvent lui envier. Ce roman ne fait pas exception à sa bibliographie.

Jour J-5. Samir Khaleb est livreur. Sur sa mobylette, il fonce à travers les rues de Paris. Pour arrondir ses fins de mois, il en profite pour livrer des colis spéciaux. Le tout, c’est de ne pas se faire remarquer par les flics, faire comme si de rien n’était. Normalement, il repère la bonne boite aux lettres grâce à une pastille rouge collée dessus. Là, il n’y a rien. Il se baisse et n’entend pas la personne qui est derrière lui. Cela lui coute deux balles en pleine tête.

Jour J-13. Daniel Magne est de mauvaise humeur ce matin-là. Lisa et lui se sont engueulés. Quand elle va en direction de la salle de bains, le téléphone sonne. Le docteur Stéphane Marchand, de la clinique des Orchidées à Sanary sur mer lui apprend que sa mère, qu’elle n’a pas vu depuis des dizaines d’années est atteinte de la maladie de Alzheimer et qu’elle est en phase terminale. Lisa décide immédiatement de se rendre sur place. Sa mère l’avait abandonnée alors qu’elle avait 8 ans. Elle a été élevée par sa grand-mère à la mort de son père, le célèbre juge Heslin.

Jour J-4. Daniel Magne s’ennuie depuis le départ de Lisa, dont il n’a reçu que deux ou trois coups de fils. Alors qu’il est convoqué dans le bureau du chef, une mauvaise nouvelle l’attend. La balle retrouvée dans le crane de Samir a été tirée par la même arme qui a servi à tuer le juge Heslin il y a vingt-et-un ans. Pas question de le dire à Lisa. Daniel Magne, détaché au ministère va devoir mener son enquête.

Et voilà le bien humble résumé des 40 premières pages. Alors, accrochez vous parce que cela va aller vite. Et comme Jacques Saussey est très doué, il va nous balader tout au long de ces 550 pages dans un roman qui dépasse tout simplement le cadre d’un roman policier. Car il s’agit réellement d’un vrai roman d’aventures que l’on va dévorer avec une soif d’en savoir plus. C’est extrêmement bien écrit et la lecture est tout simplement délicieuse.

Et même si vous n’avez jamais lu d’enquêtes de Daniel Magne et Lisa Heslin, vous ne serez pas perdu. L’auteur ne s’appesantit pas sur leurs précédentes enquêtes, la psychologie est brossée de façon très efficace pour éviter d’en faire trop. Et bien vite, on est pris dans le rythme, emporté par ces chapitres courts qui alternent l’enquête de Daniel Magne avec celle de Lisa Heslin.

Car évidemment, nos deux flics vont se retrouver dans des imbroglios, jusqu’à un dénouement final très émotionnel et visuellement fort. Et c’est là un coup de force de Jacques Saussey : raconter deux histoires à quelques jours d’intervalles sans jamais se répéter ou délivrer des indices qui laisseraient deviner le dénouement. Je vous le dis : la construction de ce livre est un grand moment du roman policier.

En s’appropriant les assassinats de quelques juges italiens et français perpétrés dans les années 90, Jacques Saussey nous construit une enquête qui vise à montrer la toute puissance et l’omniprésence de la mafia dans la vie de tous les jours. Et ça fait froid dans le dos … L’auteur ne veut pas dénoncer, il construit une intrigue bien à lui, totalement inventée par son esprit créatif.

Personnellement, j’ai un peu regretté les chapitres où le tueur apparait, vers la fin. Je trouve que la construction s’en est trouvée ralentie, cassée. Mais cela ne concerne que 4 ou 5 chapitres, ce qui est peu au regard des 86 que comporte ce roman. Clairement, Jacques Saussey m’a encore impressionné avec ce roman, et il se pourrait bien que je reprenne un de ses romans précédents tant j’ai hâte de retrouver ces deux flics. Jacques Saussey est très fort, il le démontre de belle façon ici.

Publicités

9 réflexions sur “ La pieuvre de Jacques Saussey (Toucan) ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s