Le chouchou de l’été 2015

Quand j’ai regardé les billets que j’ai publiés cet été, je me suis rendu compte que j’avais balayé un large panel de genres de littérature. Mais avant tout, je tenais à mettre en avant mon dernier coup de cœur en date : Il s’agit de Papillon de nuit de Roger Jon Ellory (Sonatine) qui est un roman magnifique qui montre en parallèle la perte de l’innocence d’un jeune homme et celle de son pays. J’aurais aussi profité de cet été pour fêter un bon anniversaire eu Poulpe qui a 20 ans cette année. Pour l’occasion, je vous aurais parlé de deux excellents numéros : Blood Sample de Karim Madani et La catin habite au 21 de Hervé Sard, tous deux édités par les éditions Baleine.

Revenons donc sur ce que je disais ci-dessus : la littérature noire et policière couvre un large panel de genres, que ce soit le roman d’action ou le roman psychologique, il y en a pour tous les goûts. Je me suis amusé à classer par genre les billets parus durant ces mois de juillet et aout 2015.

Roman littéraire : Authopsie d’un bouquiniste de François Darnaudet (Wartberg)

Nouvelles : Franco la muerte de Collectif (Arcane 17)

Roman social : Un caddie nommé désir de Roland Sadaune (Val d’Oise éditions)

Roman noir : Le carnaval des hyènes de Michael Mention (Ombres noires)

Roman policier : Le commissaire Bordelli de Marco Vichi (Philippe Rey)

Roman d’art africain : Tiré à quatre épingles de Pascal Marmet (Michalon)

Roman psychologique : Sauve toi ! De Kelly Braffet (Rouergue)

Roman politique : Or noir de Dominique Manotti (Gallimard Série Noire)

Roman poétique : Voici le temps des assassins de Gilles Verdet (Jigal)

Roman humoristique : La bonne, la brute et la truande de Samuel Sutra (Flamant noir)

Roman philosophique : Le mondologue de Heinrich Steinfest (Carnets Nord)

Roman historique : Sale époque de Gilles Schlesser (Parigramme)

Roman d’action : Haïku de Eric Calatraba (Editions Sudaresnes)

Roman contemporain : Bouclage à Barcelone de Xavier Bosch (Liana Levi)

Thriller : Aveuglé de Stona Fitch (Sonatine)

Devant la qualité de tous ces romans, le choix pour le chouchou fut bien difficile. En fait, si je m’étais écouté, j’aurais mis 5 romans ex-aequo : ceux de Michael Mention, Marco Vichi, Kelly Braffet, Gilles Verdet et Gilles Schlesser.

Comme il faut choisir, le titre du chouchou du mois est décerné à Sale époque de Gilles Schlesser (Parigramme)

Je vous donne rendez vous le mois prochain … d’ici là, n’oubliez pas le principal, lisez !

Publicités

14 réflexions sur « Le chouchou de l’été 2015 »

      1. Je me doutais que entente plutôt que compétition… si vous voulez vider mon compte, vous y arriverez… et si vous voulez que je meure ensevelie et écrasée par mes livres, continuez ainsi c’est bien parti !! PTDR

        J'aime

  1. Je suis revenue sur mon ancien blog.
    J’étais brindille33, et je suis revenue m’inscrire ici 🙂 pour avoir les quelques nouvelles tout de même. 🙂
    Merci pour ce récapitulatif.
    A bientôt au gré des lectures « blacknovel1 »
    Geneviève

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s