Vénéneuses de Jean-Pierre Ferrière (Éditions Campanile)

Depuis quelque temps, nous avons la possibilité de trouver les romans de Jean Pierre Ferrière en format poche, grâce aux éditions Campanile. Cet été, nous avons droit à deux sorties, Haine ma sœur Haine et Vénéneuses. Voici le sujet de ce dernier :

En ce mois de janvier, Fanny Jalmin conduit le corps de son compagnon à sa dernière demeure, au cimetière d’Antony. Vincent Giraudet a en effet succombé à une overdose. Fanny et Vincent vivaient ensemble depuis 12 ans, et avaient une fille de 11 ans Lisa. En réalité, Vincent est toujours marié à sa première femme, Michèle, riche héritière d’une entreprise de cosmétique. Mais Michèle a toujours refusé cette séparation et est toujours restée follement amoureuse de Vincent.

Cela faisait deux ans que Vincent se droguait, depuis qu’il avait été licencié de l’agence de publicité Hyperbole dans laquelle il était employé. Vincent avait décidé de quitter le domicile pour ne pas montrer à sa fille Lisa sa propre déchéance. Fanny n’avait pas de nouvelles de lui depuis quelques mois. Ses fins de mois étaient d’ailleurs très difficiles, depuis qu’elle-même avait été licenciée de son emploi de caissière au cinéma Caméra situé sur l’avenue Daumesnil.

Lors de l’enterrement, Michèle fait une entrée remarquée, digne des plus grandes actrices de théâtre. Elle découvre aussi Lisa, et voit en elle une incarnation de Vincent, son bien-aimé, l’amour de sa vie. Puis c’est Diane Forestier qui vient voir Fanny. Elle est secrétaire chez Hyperbole, et lui propose un rendez-vous pour lui fournir des informations confidentielles concernant Vincent.

A partir d’une situation classique d’un couple et de l’amant, Jean Pierre Ferrière nous fait une belle démonstration de toute sa créativité dans la mise en place d’une intrigue toujours plus surprenante. Car si on peut se demander ce que l’on peut bien inventer à partir de cette situation de départ, l’auteur nous démontre que l’on se trompe. Et tout au long de la lecture, on ne peut jamais s’imaginer comment cela peut se terminer … et pour cause.

Ce qui est remarquable dans ce roman, comme dans tous les romans de Jean Pierre Ferrière, ce sont bien les psychologies des personnages, qu’ils soient au premier plan ou juste des personnages secondaires. Les petits détails regorgent pour bien implanter ceux que nous allons côtoyer et suivre. Et quand on connait l’art de cet auteur qui a écrit plus de 75 romans, je peux vous dire que c’est un vrai plaisir de lecture, des descriptions des décors aux dialogues qui sont extraordinaires. D’ailleurs, je verrais bien ce roman adapté au cinéma, car cela donnerait un sacré numéro d’acteurs.

Ne ratez pas l’avais de l’ami Claude

Haine ma soeur haine 2

Il est à noter qu’en même temps que ce roman, sort aux éditions Campanile Haine ma sœur haine, dont voici la quatrième de couverture :

Geneviève Brunel, femme en apparence douce et prévenante, cultive en secret un amour inconditionnel pour son ex-mari, devenu une star adulée du grand écran. Celui-ci doit se remarier, mais Geneviève est prête à tout pour l’en empêcher.

Vous trouverez ici les avis de Claude, et moi-même.

Advertisements

7 réflexions sur “ Vénéneuses de Jean-Pierre Ferrière (Éditions Campanile) ”

    1. Ben oui, merci du compliment … c’est toujours un plaisir de lire ses romans car il y a, à partir d’une situation classique, tant d’imagination dans les variations qu’il apporte. Et on a une belle surprise à la fin. Excellent, vraiment ! Amitiés

      J'aime

  1. Vous dites que ce roman ferait un excellent film, tout à fait d’accord, mais ces Vénéneuses c’est la réédition d’une femme en ombre chinoise qui avait été adapté à son époque à la télé, en 1999, sous le titre Prise au piège.

    J'aime

    1. Alors là, je te dois un grand merci pour cette précision. On en a discuté avec l’ami Claude Le Nocher et on n’a pas trouvé le titre original. Du coup, j’ai cru que c’était un inédit. N’hésite pas à poster cette info chez Claude. A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s