L’étrange Halloween de M.Léo de Olivier Kourilsky

Editeur : Glyphe éditions

J’ai découvert Olivier Kourilsky lors de son précédent roman, Le 7ème péché. Il est donc inutile de vous dire que la première chose qui me vient à l’esprit pour parler de ce roman, c’est la maitrise de l’intrigue.

Léo Hernandez, dit le Mexicain, est planqué dans un hôtel avec une cargaison de drogue. Il se rend bien compte que, quand on complice José, s’absente avec une excuse bidon, Léo est aux abois. Quand il entend des bruits dans le couloir, il dilue la poudre blanche dans les toilettes juste avant que la police ne débarque. Quand Marchand, son patron, le convoque, c’est pour aller voir « Le Patron ».

Léo n’en mène pas large, et la Patron lui confie la mission de la dernière chance : Trouver 50 000 euros, montant de la cargaison perdue et aller chercher une autre livraison, en Angleterre cette fois ci. Pour l’argent, il va chez son complice José, car celui-ci a bien du mettre de l’argent au frais. Surpris par la femme de José, il est obligé de s’en débarrasser avant de récupérer de l’argent dans un trou caché derrière du lierre.

Avec des faux papiers, il embarque pour l’Angleterre, direction le château de Grwych au pays de Galles, un château connu pour ses fantômes ! C’est là bas qu’il doit remettre l’argent. C’est là-bas qu’il rencontre David et Agnès Timsit, un couple juif qui fait un pèlerinage dans ce lieu qui a accueilli des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Le couple est accompagné de Pauline et de son petit ami Dylan. Sauf que Pauline est kleptomane et qu’elle va voler à Léo le carnet dans lequel il note tout !

On peut dire que ce roman est court mais il faut dire que cela va très vite. A coups de chapitres ne dépssant que rarement 6 à 7 pages, avec ses phrases où il n’y a que le strict minimum, avec cet équilibre parfait entre descriptions et dialogues, ce polar pur jus est un pur régal. On est vite emporté par le rythme, par les rebondissements et par les situations qui alternent entre humour et haute tension au fur et à mesure que l’on avance dans le livre.

Car Léo va bien relever le défi de réaliser cette mission de récupérer un paquet empli de drogue, mais il va être poursuivi par l’équipe du commandant Hubert Piron de la brigade des stupéfiants ainsi que par la bande de Marchand qui, une fois la mission remplie va vouloir se débarrasser de ce témoin gênant. Sans compter que le commissaire Maupas, ex-commissaire à la retraite, va faire son entrée vers le milieu du livre …

C’est un vrai plaisir de lire cette histoire maitrisée de bout en bout, d’autant plus les événements vont s’enchainer les uns après les autres, que beaucoup d’entre eux vont nous prendre par surprise, et que au bout du compte, on sort de ce livre heureux. Heureux d’avoir fait un bout de chemin avec ces personnages, heureux d’avoir lu une bonne histoire, heureux d’avoir passé un excellent moment sans autre prétention que de s’amuser. Une lecture plaisir, pur plaisir.

Ne ratez pas les avis de L‘oncle Paul et de Claude Le Nocher

Publicités

9 réflexions sur « L’étrange Halloween de M.Léo de Olivier Kourilsky »

  1. Bonsoir Pierre et merci
    Tout à fait d’accord avec toi. Contrairement à ce qu’affirmaient les Shadocks, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, ce roman propose un véritable divertissement sans tergiverser mais offre de bonnes surprises et des rebondissements de fort bon aloi
    Bonne soirée
    Amitiés

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s