Quelques pas de solitude de Pascal Dessaint

Editeur : Editions La contre-allée

J’ai rencontré trois ou quatre fois Pascal Dessaint lors de salons, en particulier à Paris et à Lyon en avril dernier. Evidemment, je ne lui ai rien acheté puisque j’ai tous ses livres à la maison. Je me rappelle la première fois que je l’ai vu, je lui ai expliqué que j’avais tous ses livres puisque je collectionne les Rivages Noir, et j’ai ajouté comme un con que j’avais les 500 premiers Rivages Noir. Il a du prendre ça comme une vantardise de ma part, et il m’a rétorqué qu’il les avait tous ou presque. En fait, je voulais juste lui dire que j’aimais ce qu’il écrivait. Mais c’est parfois compliqué de dire simplement les choses simples.

Depuis, à chaque fois que je le rencontre, c’est-à-dire une fois par an environ, on parle de son dernier roman en date. Je lui dis franchement ce que j’en pense, si j’ai aimé ou pas. Je pense qu’il apprécie, je l’espère en tous cas. Je lui ai dit combien Le chemin s’arrêtera là m’avait déprimé. Il m’a expliqué qu’il n’y aurait pas eu ce roman là, s’il n’y avait pas eu auparavant Les derniers jours d’un homme, roman que j’ai aussi adoré.

Et puis, il m’a montré un tout petit roman à la couverture sobre, verte et bleue, en me disant : « Celui-ci, tu ne dois pas l’avoir. J’espère que tu aimeras. » Il ne m’a pas dit : « J’espère que tu en parleras sur ton blog. » C’est bête, mais j’ai apprécié cette phrase, sa justesse, son honnêteté. Après coup, je me suis dit qu’effectivement, avant d’être un blogueur, je suis un lecteur, et que, ce qui est important pour un lecteur, c’est d’éprouver du plaisir à la lecture, et pour un auteur, d’avoir un retour sur les sensations et les avis de ses lecteurs.

C’est pour cela que j’ai décidé d’en parler. Quelques pas de solitude est une nouvelle en cinq parties. Dans ce roman, Pascal Dessaint ne raconte pas d’histoire, ne nous raconte pas une histoire, mais se raconte son histoire. Les parties alternent entre ses balades dans la forêt et ses souvenirs personnels et douloureux, dramatiques.

De ses balades, on retrouve son amour pour la nature, ce plaisir simple de s’arrêter au milieu de nulle part pour écouter le chant des oiseaux. Ou bien, de regarder une tortue traverser une rue. A la fois simple dans le propos, mais difficile sur le fond, Pascal Dessaint arrive à nous faire ressentir à la fois l’environnement qu’il sent mais aussi son plaisir à communiquer silencieusement avec la nature.

De ses souvenirs, écrits tout en finesse, il n’y a pas de pleurs, pas de volonté de s’étaler. Il parle du suicide de son frère, simplement, comme un événement qui l’a marqué, qui l’a façonné, qu’il a eu du mal à digérer mais qu’il a accepté comme faisant partie de sa personnalité. Ces passages sont poignants car écrits avec beaucoup de respect et de retenue. On a aussi l’impression de le connaitre un peu mieux, ou du moins de l’apprécier un peu plus, grâce à ces phrases si simples et si subtiles.

Après ces quelques 25 pages, on a l’impression d’entendre Pascal Dessaint nous dire : « Voilà, c’est moi. Ce n’est pas plus compliqué que cela. » Et même si le prix de 6 euros peut vous sembler cher, sachez que ce qui est dedans vaut au moins dix fois plus.

Ne ratez pas l’avis de Gilles Vidal

Publicités

5 réflexions sur “ Quelques pas de solitude de Pascal Dessaint ”

  1. Ce petit livre a été le premier que j’ai lu de Pascal Dessaint, , (déambulation dans une librairie et le titre m’a attirée). Il est touchant, jamais larmoyant et plein de son amour pour la Nature… Depuis, beaucoup d’autres de lui sont venus grossir ma biblio. J’aime beaucoup cet auteur. Surtout les derniers. Et j’attends avec impatience le prochain.

    J'aime

    1. Je suis comme toi. J’ai lu ses premiers romans parus chez Rivages Noir, puis je l’ai laissé de coté et je le redécouvre depuis Les derniers jours d’un homme qui est magnifique. Cette nouvelle est parfaite de subtilité et très touchante. Merci d’être passée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s