Oldies : La compagnie des glaces de G.J.Arnaud – Tome 1 et 2

Editeur : French Pulp

Les éditions French Pulp ont décidé de rééditer la saga de science fiction, en regroupant les romans par deux. Il s’agit, je crois, de la plus grande saga de science fiction jamais écrite puisqu’elle comporte 63 romans. Nous retrouvons dans ce premier tome La compagnie des glaces et Le sanctuaire des glaces.

La compagnie des glaces :

Depuis que la lune a explosé, la Terre est plongée dans une nouvelle ère glaciaire. La population s’est donc regroupée dans des trains, et les compagnies ferroviaires se partagent le monde. L’humanité s’est donc regroupée dans de gigantesques wagons, aménagés en villes, où la température atteint 15°C. A l’extérieur, personne ne pourrait survivre. Seule une race d’hommes roux dont l’origine est inconnue arrive à supporter ces températures négatives. On les utilise pour déblayer les lignes de chemin de fer.

Lien Rag est glaciologue. Il est présent dans la capitale pour préparer sa prochaine mission, qui consiste à analyser la glace dans le nord du pays. La difficulté est que la zone qu’il va exploiter est proche du front dans la guerre qui oppose deux compagnies ferroviaires. Il fait la connaissance du gouverneur et de sa charmante fille Floa, et va être plongé dans une intrigue politique qui le dépasse.

Malgré le fait que ce ne soit que le premier tome d’une série au long cours, le roman s’avère une très agréable lecture, puisque l’auteur ne passe pas des dizaines de pages à nous expliquer la situation. Il se contente de créer quelques scènes grâce auxquelles nous allons comprendre la situation. Ceci a pour effet de nous immerger dans une situation et un environnement nouveau, et de petit à petit nous lever le voile sur ce nouveau monde.

Rapidement, nous allons suivre les aventures de Lien, et il va devenir le personnage principal. L’écriture de ce roman s’avère moderne, alternant des scènes d’action, de stress, et des scènes de transition plus calmes. Après avoir tourné la dernière page, on ne peut que se dire : Vivement la suite !

Le sanctuaire des glaces :

La Compagnie a décidé d’organiser une gigantesque réunion de ses actionnaires. Ces derniers sont donc conviés à rejoindre Grand Star Station dans un train d’un luxe inimaginable. Parmi eux, Lucas Beryl, un petit porteur instituteur de son état. Pendant le transfert, le train est attaqué par des pirates emmenés par Kurst et les voyageurs kidnappés. Ils ne seront libérés que contre une forte rançon.

Parmi les otages figure Floa, la fille du gouverneur de la 17ème région, une des actionnaires principales de la Compagnie. Son père charge Lien Rag de la retrouver, en annonçant que ce transport d’actionnaires était en fait un piège et que sa destination était en fait le front de la guerre. Il semblerait que cela soit un guet-apens organisé par la Sécurité et les Néo-Catholiques. En échange de sa fille, le gouverneur promet à Lien Rag de lui révéler le lieu du laboratoire de Oun Fouge, le scientifique qui aurait créé les Hommes Roux. Lien Rag, qui est considéré comme un terroriste depuis qu’il a fait diffuser le livre de Oun Fouge La voie Oblique, se lance dans cette aventure.

Ce roman pourrait se décomposer en trois parties que l’on pourrait nommer : L’enlèvement, La rançon et La Quête de Lien. Dans chacune, on retrouve ce style fluide et agréable à lire, et cette inventivité aussi bien dans les décors que dans les situations. Sinon, il ne se passe pas grand’chose puisque l’auteur a voulu donner de l’épaisseur à son monde, nous expliquant comment La Sécurité (sorte d’armée) et les Néo-Catholiques (La Religion) fomentent des actions pour obtenir le pouvoir. Tout cela bien entendu est caché au public avec une bonne dose de désinformation, chose sur laquelle l’auteur insiste plusieurs fois. Si le ton et la conclusion sont noirs et réalistes, on ne peut s’empêcher avec le recul de se dire que GJ.Arnaud avait un don de visionnaire. Mais pour cela, il va vous falloir lire cet épisode … Je ne peux finir en vous affirmant que vous aurez droit bientôt à mon avis sur les deux autres épisodes de la série : Le peuple des glaces et Les chasseurs de glace.

Pour finir, je suis tombé par hasard sur deux liens intéressants : une rencontre de l’auteur et un avis bloguesque sur la compagnie des glaces.

48 réflexions sur « Oldies : La compagnie des glaces de G.J.Arnaud – Tome 1 et 2 »

  1. ouh làlà Pierre, tu as de la lecture en perspective… 62 volumes dans la série Compagnie des Glaces plus 21 titres dans La Compagnie des Glaces Nouvelle époque publiée de février 2001 à janvier 2005. La Compagnie des Glaces première époque a été réunie en 15 volumes, quatre titres par volumes entre octobre 1996 et mai 2000…
    Mais quand on aime on ne compte pas…
    Amicalement

    Aimé par 2 personnes

    1. Salut Paul, je me suis dit, et pourquoi ne pas présenter 2 épisodes par mois, ce qui me permettrait de rattraper mon retard sur French Pulp, qui vient de sortir les 11 et 12. Je vais voir mais j’aime bien l’imagination de cet auteur. Ceci dit, l’auteur dont je suis en train de boucler sa bibliographie est John Connoly et son cycle Charlie Parker. Après, je verrais … Amitiés

      Aimé par 2 personnes

  2. Ouille, c’est vieux de chez vieux, tout ça ! Je connais, j’en avais entendu parler, je connais même un qui les avait lu quasi tous.

    Je ne sais pas, je me tâte, j’aimerais bien au moins en lire quelques uns pour sortir de ma zone de confort.

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, oui, je sais. Je te rassure, je n’ai pas l’intention de te rattraper. Et après les dernières rééditions de chez cet éditeur, tu vas attendre les prochaines ? Bonne lectures fraîches pour le climat dans le S.O, cela me convient, un bon temps Belge. 😉🍫. Chez toi je ne sais trop. Du chocolat Côte machin pour accompagner ta lecture et bon w.e. Bizz Geneviève

        J'aime

      2. Il faut savoir que French Pulp a arrêté (en cours de procès). Mais bien avant, j’avais commencé à acheté les rééditions intégrales Fleuve Noir où les romans sont regroupés par 4. J’ai eu du mal à trouver les 4 derniers jusqu’à ce que sur un coup de chance, en vacances, je les trouve chez un bouquiniste d’occasion. donc j’ai les 63 romans !

        Aimé par 1 personne

      3. Punaise, je ne savais pas pour le procès. J’ai vu chez Fleuve Noir la suite des publications. J’en suis au volume 16 Les Brûleurs d’à Banquise chez Pulp Fiction. Si je compte bien c’est le tome IV chez Fleuve Noir. M’en vais voir cela. Pour toi, tu as eu de la chance c’est super. 😊☘️☘️☘️

        J'aime

      4. 😂😂😂😂 C’est sans doute pour faire augmenter la chaleur dans les chaumières. Il a mis quelques années à l’écrire sans compter les ajouts d’avant l’explosion de la lune et puis boum et puis hop quelques romans. Ceux-là j’aimerais les lire aussi. Si un jour je reste figée d’effroi…..de froid ? 😂😂😂😂… il m’en reste quelques uns et Pierre est toujours là. Cela rassure. Entre l’Opium de Sherlock, la glace à la vanille-café pour moi et l’ambiance du noir et tous les livres de ce genre, G.J Arnaud va ressembler à Karl Lagerfeld ou du moins sa banquise sur terre…. je délire …..c’est le chocolat 🍫😋😋

        Aimé par 1 personne

      5. Maintenant j’ai envie de chocolat et ouf, j’en ai au frigo ! 😀

        Ça pourrait augmenter la température dans les chaumières, ce genre de livres ? En plus d’être dans la glace, c’est XXX ? 😀

        Vite, je vais chercher du chocolat pour délirer aussi 🙂

        Aimé par 1 personne

      6. Moi aussi. Nous sommes deux. Pour revenir à ces livres le troisième volet est encore mieux que le précédent. Je le mettrai sur l’article adéquat de Pierre pour les deux suivants. J’ai commandé les suivants chez Fleuve Noir qui rassemble quatre livres en un seul tome. C’est absolument palpitant, épique et quelque part tellement moderne dans les comportements humains. Je suis dans l’histoire à fond. Cet auteur a une imagination débordante et c’est écrit si fluide. Je retrouve l’époque où je lisais des Jules Verne, sauf qu’ici c’est de l’anticipation et je trouve que dans ce domaine il imagine très bien. Un artiste. Le premier livre met les personnages en place et nous devons essayer de comprendre et d’imaginer des trains sur dix voies de largeur et haut de plus de dix étages, j’invente, c’est du même ordre. Ils ont des cartes de déplacements et dans ce domaine la Compagnie ne met pas tout et distille. A ce jour les infos circulent de la même manière et toc ! C’est grandissime dans le monde glacière 250 ans après l’explosion de la lune et comme les personnages disent le jour de « la grande panique ». Et au-dessus de chaque station immense tu as un dôme qui protège des -50° degrés du dehors. Ils vivent avec 15° et lorsqu’ils sortent hors d’un véhicule, différent d’un de ces trains ils ont des combinaisons spéciales. Tout fonctionne par sas comme avec la station internationale qui se trouve là-haut et n’existait pas encore au-début de l’écrit de ces ouvrages. A vérifier ? Comme de la glace se forme sur les dômes, il existe des hommes-Roux qui travaillent sur ceux-ci. Ils sont considérés comme des hommes-animaux et ne portent pas d’habits. Ils sont recouverts de poils qui ne gèlent pas et ils survivent dehors et sont les seuls sur la planète a pouvoir y survivre. Comment, quoi, qu’est-ce ? Et bien entendu notre curiosité s’éveille aussi.
        Je me délecte de cette lecture et regrette de ne la découvrir que maintenant. En-dehors du polar et d’autres livres. Mes parents retraités ont aussi beaucoup lu. Surtout papa pour qui j’allais chercher derrière l’opéra à la grande librairie flamande ou néerlandaise des livres Omnibus. C’est ainsi que je lui ai aussi acheté tous les Sherlock Holmes. Il a adoré. Après tous les classiques maman s’est lancé dans les romans d’espionnages dont on a fait depuis pas mal de films.

        Aimé par 1 personne

      7. Hé, mais c’est palpitant cette compagnie des glaces ! À défaut de manger de la glace vanille, j’ai envie d’aller me refroidir les miches dans ces romans… Zut alors, moi qui ai déjà tant à lire 😆

        Mon père a lu beaucoup quand il était jeune, mais sa mère en a jeté des tas, dont des petits « comics ». Heureusement, il en avait conservé et j’avais découvert des chouettes choses, comme ce diable qui mangeait des pastèques en enfer 😀

        Après, il n’a plus eu le temps et maintenant, devant un livre, il s’endort. Il ne lit plus que des bédés.

        Aimé par 1 personne

      8. Haha ! Pour que nous nous en sortions entre les différentes éditions, je viens d’imprimer la liste de tous les livres. Chez Pulp Fiction c’est par deux livres dans un tome ou volume ou bouquin, chez Fleuve Noir, tu en as quatre. Tu as lu ce qu’a écrit Pierre au sujet de Pulp Fiction. J’ai continué mes commandes chez Fleuve Noir. Là je m’arrête, cela me semble juste. Une fois à la maison je devrai faire un pointage. J’ai presque fini le quatrième livre tome I chez Fleuve Noir. Après chez le même éditeur j’ai le tome II. Lorsque j’aurai terminé j’irai mettre un mot sur l’article Tome 3et 4. Je suis passionnée. Vraiment. Pour toi, je ne peux pas dire, c’est personnel. En tout cas, j’ai pas vu venir mon engouement dans cet univers où des tas d’autres sociétés se croisent. Cerises sur le gâteau tu as les hommes roux qui survivent à l’extérieur avec cette température. Il y a chez ce peuple étudié par un ethnologue des femmes, des enfants, considérés par les personnes qui vivent avec la Compagnie comme des dégénérés, des animaux. Cet auteur m’épate par son génie d’imagination.
        Je me demande comment sont ces livres policiers ? 😀😎
        Et….et…. tu as la Compagnie des Glaces, mais aussi la période qui a précédé l’explosion. J’enverrai les scan-photos à Pierre cela peut me sembler bien utile.
        Et…..et…. il y a l’après du 63ème livre. Elle s’appelle La Nouvelle Époque. 😀😀😀

        Aimé par 1 personne

      9. Je pense que j’ai les éditions pulp fiction, mais je ne suis plus sûre et ma mémoire ne vaut plus rien 😆

        Mais où les ai-je foutu ??? Je sens que mon cerveau va encore patiner avant que l’illumination ne se fasse 😀

        Énervant quand on a plusieurs maisons d’éditions qui publient.

        Aimé par 1 personne

      10. Je le constate ici et pour le coup j’ai deux doublons chez Pulp Fiction. Si cela t’intéresse ? Fait moi signe et je puis te les envoyer. Tu me fais signe d’abord le jour où tu retrouves la route des neurones 😀, après je t’écrirai depuis ma boîte perso. Si tu veux bien, au cas où ?

        J'aime

  3. Super pour ce premier volume deux tomes en un. J’ai pas lu. Je l’ai mis dans mon panier à commander. Cela changera de mes lectures habituelles. Je me rappelle un livre de sciences fictions que j’ai relu récemment et s’intitulait « Le navire des glaces » de Michael Moorcock. Pour rester dans les glaces 🙂
    Punaise, cela me tente cette incursion.
    Comme celui que je viens de télécharger : Mille femmes blanches.
    Un événement totalement inconnu, vrai et historique. Cela va me plaire, j’en suis convaincue. 🙂 Merci pour les liens, c’est chouette 🙂

    J'aime

  4. Coucou Pierre,
    Je suis dans le tome 2, à en rêver ce matin. A mourir de rire, je parlais avec des habitants d’une autre planète et nous échangions nos modes de fonctionnement.
    C’est effectivement digne d’une super production. Je me demande ce que donne la BD. J’irai la feuilleter chez Mollat à Bordeaux, c’est ouvert maintenant. 🙂 Je suis fan, à petites doses. C’est dense. Il me reste puisque c’est la collection Fleuve Noir, quatre livres en un seul.
    Je suis fan. 🙂 Bises. Geneviève

    J'aime

  5. Et bien voilà, j’ai terminé le premier tome. Et c’est géant comme la glace, les rails, ce qui roule dessus, les magouilles de pouvoir. Dans ce domaine là au moins la constance humaine persiste. 😬 Je suis totalement embarquée, mais je ne puis le lire que le matin en format papier lorsque mes yeux sont reposés. Ensuite avec ce train je roule lentement 😂 j’ai pas accès à la boîte noire 😁
    J’aime beaucoup. Cela rajeunit les lectures et apporte de la fraîcheur en ce moment où ici nous aurons demain 32° 😂
    Bizzz et bon dimanche Pierre. Geneviève

    J'aime

      1. Il m’en reste deux tomes 3&4 à lire. Oui oui, je sais je vais devoir chercher, car comme ce pauvre monsieur est décédé, il y a rupture de stock un peu partout. Je verrai bien. Chez Mollat peut-être. Sinon en occasion, comme tu le signales. Celui est déjà d’occasion. 🙂
        Bon dimanche. Bizz

        J'aime

      2. Je suis passée chez French Pulp et je viens de commander jusqu’au tome 15&16 en broché, on verra bien. Cela prendra le temps qu’il faut. Sinon ce sera pour fiston en Belgique qui, je suis certaine, aimera certainement cette lecture….quoi que en ce moment pas trop le temps.

        J'aime

  6. Je viens de terminer le volume 2, le Sanctuaire des Glaces.
    Rien n’a vraiment changé sur terre même après 250 ans d’ères glaciaires. L’auteur m’a embarquée dans ce deuxième opus nettement plus interessant, forcément, les éléments se mettent en place et à ce jour, j’ai tourné la dernière page avec une moue contre les personnes qui sont à la recherche du pouvoir, ceci à n’importe que prix. L’auteur raconte et j’adore son histoire bien au chaud. Pas de glace, fait pas assez chaud 😅 pour le moment.
    Quelle imagination ! Ce deuxième volume n’a pas traîné. Il est dans un bouquin acheté chez Fleuve Noir ainsi que le tome II
    Après j’ai tout acheté chez Pulp Fiction. Jusqu’à leur dernière réédition. Je suis comme cela 😉❤️
    J’avoue ne pas regretter du tout et ai hâte de lire le suivant Le Peuple des Glaces. Après le 4ème je viendrai mettre mon avis 😊.
    Un grand merci pour tes conseils. Grâce à toi je passe de bons moments de lecture et fais de belles découvertes 🙏😀 Merci Pierre.
    J’ai dans la ligne de mire Necropolis. Avant je dois plonger dans le tout premier livre d’Agatha Christie. Bizz. Geneviève

    J'aime

      1. Je me doute, je me doute. J’ai hâte de continuer. Ce qui doit être chouette c’est de lire ce qui a précédé la glaciation. J’adorerais. J’ai hâte d’entamer les livres 4&5 dans le tome I chez Fleuve Noir. J’aime beaucoup. Je ne trouve pas cela vieillot. C’est rempli d’imagination. J’adorerais voir le prototype de la grosse locomotive de Kurts et de toute cette machinerie pour s’accorder à une station avec un sas et cie. Je trouve ça si visuel, si distrayant, angoissant l’air de rien. L’auteur maintient en haleine et le fait très bien, malgré l’âge des livres. . Bizz

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.