Black Novel fête ses 11 ans

Eh oui, Black Novel fête ses 11 années d’existence en ce 1er mai. Si vous êtes surpris, sachez que je le suis plus que vous ! Je le dis chaque année, quand je me suis lancé dans cette aventure, car c’en est une, je n’aurais jamais imaginé durer aussi longtemps. Et que vous soyez fidèle ou simple visiteur passager, je vous remercie de lire mes avis, mes élucubrations, et surtout n’hésitez pas à me laisser vos avis, qu’ils soient du mien ou pas. Je respecte tous les avis, puisque je considère qu’une lecture c’est une rencontre entre un livre et son lecteur. Et dans les rencontres, certaines sont réussies, d’autres pas.

Sachez que l’envie de partager mes avis, mes lectures est toujours aussi grand. Et je tiens à vous remercier, vous lecteur de passage, ou vous abonné et lecteur fidèle. Merci pour votre assiduité, pour vos commentaires, pour vos encouragements. Merci aussi aux auteurs avant tout, qui nous offrent tant d’émotions. Merci aux éditeurs qui me font confiance, aux attachés de presse qui pensent à moi. Merci aussi aux amis et collègues blogueurs qui me guident dans mes choix, et à mes amis (en particulier les Pieds Nickelés du Polar qui se reconnaîtront qui sont comme des frères pour moi).

Enfin, j’envoie un gros bisou à mon frère du sud, la Petite Souris. Je n’oublie pas mes amis Yvan, Vincent, et Jean le Belge. J’adresse un grand merci à tous les blogueurs qui m’aident dans mes choix de lecture. Je fais aussi un clin d’œil à l’association 813 qui défend la littérature sous toutes ses formes et que je vous conseille de rejoindre.

Comme je le disais, animer un blog, c’est avant tout une question de plaisir. Outre le combat entre Bob Morane et l’Ombre Jaune, et la saga de la Compagnie des Glaces, j’ai décidé de me lancer dans deux nouveaux défis. Le premier, c’est de lire la trilogie de l’inspecteur Sadorski de Romain Slocombe. Le deuxième m’est venu pendant que je regardais la série Bosch, que j’aime beaucoup pour sa rigueur. J’ai donc décidé de lire (ou relire) les romans de Michaël Connelly dédiés à l’inspecteur Harry Bosch dans l’ordre. Et ça commencera dès le mois de mai ! Comme vous le voyez, je ne manque pas d’idées !

A vous de travailler maintenant ! Un anniversaire, ce n’est pas un anniversaire s’il n’y a pas de cadeau. Cette année, je vous propose de gagner un de mes coups de cœur de cette année 2020. Il s’agit de Nous avons les mains rouges de Jean Meckert (Joëlle Losfeld éditions) dont vous pouvez trouver mon avis ici. Pour vous appâter, voici la quatrième de couverture :

C’est en 1947 que Jean Meckert publie Nous avons les mains rouges. Quatre mois avant Sartre, il s’attaque à la Résistance et à l’épuration qui a accompagné la Libération. De quoi parle ce roman noir et puissant ? Laurent Lavalette est embauché dans la scierie de d’Essartaut, un veuf qui vit dans les montagnes avec ses deux filles et un homme à tout faire, Armand. Laurent apprend vite que le patriarche est à la tête d’un réseau de résistants qui n’a pas déposé les armes et qui, régulièrement, organise des expéditions pour punir ceux qui se sont enrichis durant la guerre tandis que d’autres se battaient. Malgré les réticences de Laurent à s’engager dans des mesures expéditives, il prête cependant parfois main forte. Pour ses partisans qui n’ont pas mesuré leurs efforts durant la Guerre, la Libération a un goût amer, elle ne tient pas ses promesses d’égalité, de justice et de grand chambardement. Toutefois cette lutte sanguinaire laisse Laurent perplexe : « Laurent se demanda un moment en quoi cette doctrine différait du fascisme contre lequel ces résistants avaient combattu. » Comme dans la plupart des romans de Meckert, le protagoniste de Nous avons les mains rouges est cet homme droit mais seul, réfractaire aux embrigadements de tout genre. Passionnant document sur un moment d’Histoire trouble et peu visité, ce roman est dans le même mouvement profondément humain. Présenté par Stéfanie Delestré et Hervé Delouche.

Le principe est simple : vous répondez à une question en envoyant un mail à concoursblacknovel@gmail.com. Le ou la gagnante sera contacté (e) par mail pour que j’obtienne son adresse postale. La date limite de réponse est le 11 mai 2020 à minuit. Le 12 mai, un billet donnera le nom du gagnant (ou son pseudo). Le tirage au sort sera réalisé par mes enfants. Le roman est acheté par moi-même. L’envoi sera assuré par mes soins en fonction du déconfinement et de l’assiduité de La Poste.

La question est la suivante : Sous quel pseudonyme Jean Meckert a-t-il publié des polars chez Gallimard à la Série Noire ?

Deux réponses sont possibles et seront acceptées. Bonne chance !

J’espère que vous prendrez du plaisir à lire, que mes chroniques vous seront utiles pour vos choix de lecture, que vous n’hésiterez pas à me donner vos avis dans les commentaires. Je vous souhaite une nouvelle année pleine de lectures enrichissantes. Car moi, je continue …

Je n’ai plus qu’à ajouter : Merci à tous, à bientôt et plus que jamais, n’oubliez pas le principal : protégez les autres et lisez !

20 réflexions sur « Black Novel fête ses 11 ans »

  1. Bonjour
    En temps que Moranien de toujours et Ragien pour l’éternité
    Et gagnant des meilleurs polars annuels selon Pierre
    Longue vie au site nouveau bail
    Bob LIEN alias

    Jean Pierre Frey Membre 818 de 813 en 2014

    J'aime

  2. UN BON ANNIVERSAIRE à BLACK NOVEL !!! Nous n’aurons pas eu l’occasion cette année de nous faire notre traditionnel petit bouchon lyonnais, mais ce n’est que partie remise !!!! content de voir que tu as toujours la même envie de lire et de chroniquer ! ce n’est pas nous qui allons nous plaindre ! te fais un gros poutou sur le front ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Bon anniversaire vieille branche ! (je parle du blog bien sûr, pas de toi et de ton éternelle jeunesse) 😉
    Un anniversaire qui tombe dans une période particulière, c’est d’autant plus agréable pour tes lecteurs de proposer de leur faire plaisir !

    Aimé par 2 personnes

  4. Bon bloganniversaire! perso, ça fera 14 ans en juin, et comme toi, je n’aurais jamais cru tenir aussi longtemps, avec aujourd’hui encore l’envie d’écrire (même si il y a eu des années moins fastes!).

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Choup. Merci beaucoup de passer. Oui, c’est fou ! On commence parce qu’on a des choses à dire et que les autres blogs ne nous suffisent plus. Et puis ça devient la frénésie, il nous faut partager. Et quand j’ai un coup de mou, je me fixe des challenges. A bientôt

      Aimé par 1 personne

  5. Bon anniversaire de blog Pierre. C’est pour moi un plaisir de suivre tes lectures, tes projets. J’avais pris la décision avant le mois de mars de peut-être te rencontrer, et d’autres ainsi que bien des écrivains lus grâce à mes recherches de premières heures mais aussi, grâce à ton blog et tes conseils bien judicieux. Il n’y a aucune obligation et je te remercie pour tes conseils, ta gentillesse. Puisse tes projets bloguesques (ça se dit ?) 😀 continuer à semer des graines de titres de lectures et ainsi faire fleurir d’autres horizons 🌺👏
    De ma part un grand merci pour tous tes partages dont j’use.
    En ce moment, pour illustrer, je lis en broché : À crier dans les ruines. 🙏
    J’ai vu la série Chernobyl sur Arte. A voir même si c’est intolérable.
    Bisous livresques. Geneviève

    Aimé par 1 personne

  6. ♫ Happy birthday to blog ♪ Maintenant je peux le dire. 11 ans, ça ne nous rajeunit pas… le mien aura 8 ans en septembre, ça passe vite aussi… On est des vieux croulants ! Pas nous, juste nos blogs 😆

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.