La chronique de Clara : Dôme de Stephen King

Editeur : Albin Michel (Grand Format) ; Livre de poche (Format Poche)

Traducteur : William Olivier Desmond

Comme je vous l’ai déjà dit, ma fille Clara (bientôt 15 ans) est une liseuse passionnée. Heureusement, quelques professeurs de français leur demandent de faire des billets, pour donner envie à leurs camarades de lire. Elle a donc dévoré ces deux tomes de Dôme et m’a donné l’autorisation de publier son avis ici. Le voici donc :

Ce livre a été écrit entre 2007 et 2009. Il a été traduit par William Olivier Desmond. Stephen King est un célèbre auteur de romans américain. Il rencontre son premier succès en 1974 avec Carrie. Tous ses livres se passent dans le Maine car c’est là-bas qu’il a grandi. Je vais d’abord parler du thème et du registre du livre Ensuite je vais présenter la situation initiale. Puis je vais expliquer le déroulement de l’histoire et enfin je vais raconter un passage que j’ai apprécié.

Thème traité et registre :

Le thème principal traité est l’histoire avec une allégorie du totalitarisme. Le registre de ce livre est un registre fantastique.

Situation initiale :

L’histoire se passe dans Chester’s Mill, une petite ville du Maine en forme de chaussette, peu avant Halloween vers 2008/2009. Il n’y a pas de personnage principal, c’est la vie de toute une ville pendant le dôme, mais j’ai choisi de présenter trois d’entre eux.

Jim Rennie, surnommé « Big Jim », est le 2eme conseiller de la ville. Il est aimé de presque tout le monde. Il rêve de mettre la ville sous sa coupe pour pouvoir la contrôler.

Dale Barbara, surnommé « Barbie », est cuisinier au petit restaurant de la ville. Il a eu un incident avec le fils du 2eme conseiller, Junior, et depuis, presque toute la ville le déteste. Il voulait partir de Chester’s Mill mais le dôme est tombé à ce moment là.

Julia Shumway est la rédactrice en chef du journal local, The Democrat. Elle déteste Big Jim et aime dire du mal de lui dans son journal. Elle se lie d’amitié avec Barbie pendant le dôme.

Déroulement de l’histoire :

Un matin d’octobre, à Chester’s Mill dans le Maine, un phénomène inexplicable se produit : un champ de force invisible bâti tout autour de la petite ville apparaît, le dôme. Il cause beaucoup de morts lors de son apparition et en causera encore plus au cours du temps. Big Jim, 2eme conseiller de la ville, profite de la situation pour contrôler la population effrayée. Une sorte résistance s’installe alors autour de Dale Barbara, « Barbie », un cuisinier. Big Jim et son fils, Junior, veulent la peau de Barbie. L’armée et le gouvernement tentent tant bien que mal de détruire le dôme, d’abord avec une bombe puis avec de l’acide, sans succès.

Barbie, qui était autrefois un soldat de l’armée, est appelé par le gouvernement pour résoudre cette énigme et trouver le potentiel générateur et le faire disparaître.

Big Jim garde beaucoup de secrets notamment le fait qu’il possède un laboratoire de drogue dans la ville. Certains habitants sont au courant de ce laboratoire et ont décidé d’aller lui en parler mais ils ne sont jamais revenus : Jim Rennie élimine les témoins.

Pour imposer son pouvoir, le 2eme conseiller augmente les forces de police qui sont sous ses ordres et, de ce fait, détient la ville dans sa main. La population de Chester’s Mill, qui se trouve dans une situation inédite, décide de croire tous les mensonges de Big Jim pour se rassurer.

Un passage que j’ai apprécié :

Un épisode que j’ai apprécié particulièrement est l’épisode du jeudi sous le dôme :

Barbie et Rusty, un médecin « résistant », sont en prison. Les autres résistants ont décidé de les faire évader ce jour-là car Big Jim tenait une réunion pour tenir les habitants de Chester’s Mill au courant des dernières actualités. Toute la ville était donc à cette réunion. Pendant l’évasion des prisonniers, Junior, le fils de Jim, tente de tuer Barbie. Et pendant ce temps-là, la 3eme conseillère, Andréa Grinnell, déclenche une émeute à la réunion en voulant assassiner Big Jim. Durant tous ces épisodes, les autres résistants partaient se cacher à l’autre bout de la ville.

Dans ce passage, plusieurs actions importantes se passent en même temps mais l’auteur a réussi à tout détailler. C’est un épisode passionnant grâce à tous ces évènements qui se présentent simultanément.

Ce livre a été écrit par un des plus grands auteurs du monde. Il est plein d’actions. Il critique le totalitarisme et amène le lecteur à réfléchir à sa réaction, ainsi qu’à sa nature, en situation de crise. J’ai beaucoup aimé ce livre et j’espère qu’il vous plaira, si vous le lisez.

12 réflexions sur « La chronique de Clara : Dôme de Stephen King »

  1. Quel plaisir de lire que la relève est assurée. J’ai lu cette présentation avec beaucoup d’intérêt. J’avais vu le début de la série à la télé et l’ai perdue en cours de route. Vais devoir lire ces deux livres et me pose bien des questions.
    Merci Clara pour cet effort partagé 🙏😉

    J'aime

      1. Bonsoir Pierre, tu me rassures. Je pourrai ainsi à l’occasion lié les deux volumes après ????? 😂
        Je viens de recevoir l’avant-dernier livre broché Fleuve Noir de la Compagnie des Glaces. J’ai de quoi assurer mes entre deux lectures. Sauf que je vais devoir m’acheter des lunettes loupes pour les poches. Ou du même type. Nécropolis pour cette raison avance lentement mais sûrement.
        Je me souviens de Miserere de Grangé que j’avais adoré. Le film sort. J’emmène GG au cinéma où se fut la catastrophe. Rien n’était semblable, l’histoire totalement modifiée. Et l’homme s’est endormi, ça c’est courant. J’ai été longtemps furax d’un tel gâchis. Bonne soirée au papa et à Clara. 😀

        J'aime

      2. Salut Geneviève, la réponse venait de Clara.
        😉
        Je reviens aux réponses : la série est vraiment basse du front. A part les personnages et le contexte, il n’y a pas grande comparaison, d’après ce que m’a dit Clara. Bref, il vaut toujours mieux lire les livres avant. BIZ

        Aimé par 1 personne

      3. Oh la la ! J’aurais dû relire : basse du front ça veut rien dire.
        Je répondais à Clara au début pour sa belle chronique et ensuite à vous deux. Je suis désolée si je me suis mal exprimée. Bonne nuit à vous deux 🙏😴😴😴

        J'aime

  2. Encore un que je dois lire et que je n’ai pas encore lu… Si en plus du père, la fille s’y met, elle aussi, pour me faire des piqûres de rappel de tout ce que je n’ai pas encore lu, je vais succomber ! 😆

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.