Le chouchou de l’été 2020

Allez, finies les vacances ! Il va falloir retourner au boulot. Avant que les nouveautés ne débarquent, même si quelques unes sont déjà sorties, voici un petit récapitulatif des avis publiés cet été qui devrait vous permettre de trouver votre bonheur. Comme l’année dernière, j’ai classé les titres par ordre alphabétique de leur auteur et trouvé un adjectif pour qualifier chacun d’eux. A vous de choisir :

Regarder le Noir (Belfond) : Pépites noires à découvrir

Itinéraire d’un flic de Luis Alfredo (Ska) : L’intégrale d’un inspecteur au look mitterrandien

La compagnie des glaces 15-16 de GJ.Arnaud (French Pulp) : LA saga de SF

Indio de Cesare Battisti (Seuil) : Une autre vision de la découverte des Amériques

7 milliards de jurés de Frédéric Bertin-Didier (Lajouanie) : un brûlot intelligent

Holmes (1854/1891 ?) : Livre V – Le frère aîné de Luc Brunschwig et Cecil (Futuropolis) : Visuellement magnifique

Hit the road de Dobbs et Khaled et Josie de Rosa (Comix Buro) : Un hard-boiled violent

Le jour où Kennedy n’est pas mort de RJ.Ellory (Sonatine) : Uchronie kennedienne

Sauve-la de Sylvain Forge (Fayard) : un thriller à messages

La place du mort de Pascal Garnier (Points) : Une machination noire et implacable

Mauvaise graine de Nicolas Jaillet (Manufacture de livres) : les femmes enceintes sont les super-héroïnes de notre société

Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte de Thierry Jonquet (Points) : une vision cyniquement drôle de nos banlieues

L’affaire Silling de Stéphane Keller (Toucan) : Scandale à l’approche de l’élection de Mitterrand

La chronique de Clara : Dôme de Stephen King (Livre de poche) : Ma fille présente …

Marseille 73 de Dominique Manotti (Equinox) : Assassinats de maghrébins dans la cité phocéenne

Reflux de Franck Membribe (Horsain) : Refaire sa vie en oubliant son passé

Hier est un autre jour de Muriel Mourgue (Ex-Aequo éditions) : vision futuriste de notre société

Dans mon village, on mangeait des chats de Philippe Pelaez et Porcel (Grand Angle) : une vision des Institutions Spécialisées d’Education Surveillée

Terres brûlées d’Eric Todenne (Viviane Hamy) : Enquête policière avec de superbes personnages et une histoire forte

Le titre du chouchou de l’été 2019 revient donc à Trouver l’enfant de Rene Denfeld (Rivages Noir), pour son univers sombre, son personnage principal hors du commun, sa poésie, son ambiance de l’enfance et pour ce style et sa construction fantastiques

J’espère que ces avis vous auront été utiles dans vos choix de lecture. Je vous souhaite un bon courage pour la reprise et vous donne rendez-vous le mois prochain pour un nouveau titre de chouchou. En attendant, n’oubliez pas le principal, lisez !

4 réflexions sur « Le chouchou de l’été 2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.