Le chouchou du mois d’octobre 2021

On avance, on avance … Déjà le mois d’octobre avec en visibilité Noël qui approche (quand on a des enfants, on n’y échappe pas) … que le temps passe vite. Je vous avouerai que j’ai eu du mal à me passionner dans mes lectures ; il m’aura fallu lire beaucoup et chroniquer bien peu, puisque c’est la première fois depuis la création du blog que j’aurais écrit et publié sur la moitié des romans lus. Mais je vous rassure, ceux que j’ai choisi de mettre en avant valent le détour et il y en a pour tous les gouts et tous les genres. Faites votre choix, mesdames et messieurs :

On en parle comme d’un livre culte et effectivement, Shibumi de Trevanian (Gallmeister) est difficilement oubliable. Sous une intrigue d’espionnage, l’auteur nous décrit la vie d’un jeune garçon apatride qui va devenir tueur à gages. Il profite de cette intrigue pour opposer la culture occidentale consumériste à la culture orientale spirituelle et nous offre une charge contre les pays industrialisés, les Etats-Unis en tête. Un grand roman.

Ô dingos, ô châteaux de Jean-Patrick Manchette (Gallimard) a obtenu le Grand Prix de la Littérature Policière en 1973 alors que ce n’était que le troisième roman de ce grand auteur du Noir. Vous aurez droit à un hard-boiled qui s’apprécie comme un hommage aux auteurs américains. Dans ce roman aux personnages barrés, on se demande s’il existe des gans sains d’esprit !

Devant les injustices impunies, un sigle fait son apparition. Il est N (Ska) est une série de novellas numériques écrites à chaque fois par un auteur différent. A chaque fois, on y détaille une intrigue, des personnages et le mystère N plane sur ces histoires. En suivant le lien, vous y trouverez mon avis sur les 6 premiers épisodes dont certains sont tout bonnement géniaux.

Du coté des thrillers, nombre de personnes attendent ses écrits. La saignée de Cédric Sire (Fayard) est son dernier opus en date. Comme je ne suis pas fan de polars sanglants, mon amie Suzie vous a concocté un avis (que je trouve fantastique car bien écrit et ne dévoilant rien de l’intrigue) qui donne envie de courir chez son libraire.

La chasse de Bernard Minier (XO éditions) est le septième roman consacré au commandant Martin Servaz. Après avoir lutté contre Julian Hirtmann, il a à faire avec un groupe de justiciers. C’est l’occasion pour l’auteur d’aborder des thèmes qui lui sont chers et on n’attendait pas de sa part un tel engagement.

Le serveur de Brick Lane d’Ajay Chowdhury (Liana Levi), premier roman de l’auteur, va jouer sur une dualité et une double enquête. Le personnage principal Kamil a dû fuir Calcutta à cause de l’enquête dont il avait la charge en tant que sous-inspecteur. Devenu serveur, il est confronté à un meurtre et va s’impliquer dans l’enquête. Pur roman policier, ce roman attachant grâce à Kamil nous montre aussi l’écart entre la vie en Inde et ses codes avec la vie à Londres. A suivre, j’espère …

La chasse de Gabriel Bergmoser (Sonatine) est encore un premier roman, australien cette fois-ci. L’histoire raconte l’assaut d’une station à essence tenue par un homme solitaire qui a sa petite fille en garde. Action, violence et style direct au programme, je ne peux que conseiller d’avoir le cœur bien accroché.

L’auteur aura mis quatre années à réunir sa documentation pour parler du marketing, du commerce et des trafics de l’industrie du tabac. Leur âme au diable de Marin Ledun (Gallimard) repose sur une dizaine de personnages et déroule son intrigue sur vingt ans ce qui donne un polar costaud qui oscille entre reportage et fiction.

Le titre du chouchou revient donc ce mois-ci à True story de Kate Reed Petty (Gallmeister) qui m’a époustouflé. Il faut dire qu’il est difficile de parler d’une rumeur et de ses impacts. L’auteure se lance à fond, prend un sujet difficile et se donne tous les droits, se permet tout autant dans la forme que dans le fond. On est surpris par la narration, qui passent de scénarios écrits par la victime, ses lettres de motivation pour entrer à l’université et même par la fin. Une sacrée découverte !

J’espère que ces avis vous auront été utiles dans vos choix de lectures. Je vous donne rendez-vous le mois prochain pour un nouveau titre de chouchou. En attendant, n’oubliez pas le principal, protégez-vous, protégez les autres et surtout lisez !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.