Bilan de l’année 2021

Voici une nouvelle année qui se termine, la douzième pour Black Novel, et il est temps de jeter un œil sur les lectures qui m’auront touché, enthousiasmé et enchanté.

Je n’aime pas les statistiques, et pourtant je me suis amusé à faire quelques comptes. L’année 2021 de Black Novel, c’est :

119 billets, dont

106 chroniques de lectures (18 Oldies),

1 billet sur les bandes dessinées,

6 sur les recueils de nouvelles

et donc 84 romans « nouveaux » chroniqués.

Pour autant, 2021 m’aura permis une nouvelle fois de trouver des romans forts et, en regardant la liste de mes coups de cœur, je suis heureux d’avoir eu entre les mains tant d’émotions concentrées dans si peu de pages. Ces derniers sont donc au nombre de six, et vous pourrez trouver mon avis en cliquant sur le titre.

Joe de Larry Brown (Gallmeister)

Les ombres Wojciech Chmielarz (Agullo)

Dans la rue j’entends les sirènes d’Adrian McKinty (Livre de poche)

Les rêves qui nous restent de Boris Quercia (Asphalte)

Hot Spot de Charles Williams (Gallmeister)

Il y a aussi ceux que j’ai trouvés fantastiques et qui ont raté le label « Coup de Cœur » d’un chouïa. Volontairement, j’ai limité ma liste à 12 titres mais ce fut un réel déchirement, une réelle torture d’en éliminer certains :

Rosine, une criminelle ordinaire de Sandrine Cohen (Editions du Caïman)

Le régisseur de Jeanne Desaubry (Archipel)

Corvidés de David Gauthier (Envolume)

Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume (Michel Lafon)

Solak de Caroline Hinault (Editions du Rouergue)

La soustraction des possibles de Joseph Incardona (Finitude)

Le gibier de Nicolas Lebel (Editions du Masque)

Ne me cherche pas demain d’Adrian McKinty (Actes Sud)

L’eau Rouge de Jurica Pavicic (Agullo)

La patience de l’immortelle de Michèle Pedinielli (Editions de l’Aube)

True story de Kate Reed Petty (Gallmeister)

La maison du commandant de Valerio Varesi (Agullo)

Pour l’année 2022, la rubrique Oldies sera consacrée aux éditions 10/18 qui vont fêter leur 60 années d’existence ; on ne parlera donc pas que Polars dans cette rubrique. Je continuerai bien entendu le combat entre Bob Morane et l’Ombre Jaune, ainsi que la Compagnie des Glaces et les enquêtes de Harry Bosch. Enfin, je vais poursuivre la découverte des romans de Jean Meckert publiés par les éditions Joëlle Losfeld.

Je vous en rajoute un autre, de dernière minute : Appartement 816 d’Olivier Bordaçarre (L’Atalante – Fusion) :

Il ne me reste qu’à vous souhaiter à tous une bonne année 2022. Finissez bien l’année, commencez bien la nouvelle. Protégez-vous, protégez les autres et n’oubliez pas le principal, lisez !

18 réflexions sur « Bilan de l’année 2021 »

  1. Bonjour Pierre,
    Et voilà encore une année de « M…… » passée et ce n’est vraisemblablement pas la dernière !!!
    Heureusement il nous reste le lecture orientée souvent, pour ce qui me concerne, par mes blogs préférés. (Pierre et Bruno)
    Donc encore un TOUT GRAND MERCI pour tes chroniques détaillées et pertinentes .
    Je te souhaite de tout coeur une grande année 2022 , prends bien soin de toi et de tes proches .
    Dans le certitude de nouveaux billets interessants recois toute mon amitié
    Robert

    J’aime

    1. Salut Robert, je te souhaite une excellente année 2022 aussi. 2020, ce fut la merde, 2021, c’était la merde, 2022 … on verra bien. En attendant, vivons au jour le jour. Les sorties de janvier promettent de belles heures de lecture. A bientôt. Amitiés

      J’aime

  2. Bonne nuit 💤💤💤 Pierre. Merci pour ces belles chroniques. Je n’ai sous la main que l’histoire de Rosine.
    Nous sommes vaccinés et bien loin du Covid. Les santés ne sont pas brillantes, il y a pire. Je dépense beaucoup d’argent en lecture. Dans un enfermement quel qu’il soit, c’est une si belle porte de sortie. Pour moi depuis deux ans c’est la valse des lectures. J’aimerais souligner trois livres extraordinaires et qui devraient te plaire de Tom Rob Smith qui aborde trois livres à lire dans l’ordre sur le régime communiste du temps de Staline, ceci au-travers d’un personnage qui gravira quelques échelons dans le monde de la répression. L’auteur nous livre crûment les horreurs et exactions passées pendant ces années où le personnage se retrouvera à Kolyma en Sibérie, un camp de travail ou Goulag. J’ai vu ces derniers temps une personne qui s’y est rendue, née dans la région d’Irkoutsk, une toute autre histoire actuelle là. Entre régime passé, horrible pour tous ces morts orchestrés par d’autres monstres nombreux dont Staline. J’ai lu les deux premiers. C’est noir sur fond politique, dont l’esprit est lessivé, gangrené. L’auteur s’est vraiment bien renseigné et j’ai pu compléter les connaissances via internet et ces documentaires qui sont comme par hasard tombés au même moment.
    Merci pour tes coups de cœur et tes livres que je tiens toujours sous le coude.
    Je te remercie pour ta générosité.
    Je te souhaite une bonne fin d’année. Je fais confiance à ton humanité et à ton soucis en cette période à toi et tes proches, tes ami,e,s
    Bises. Geneviève

    Aimé par 1 personne

    1. Salut, oui ce fut une belle année surtout au niveau des oldies. 2 coups de coeur récents seulement. En fait, on a l’impression que l’année ne fut pas terrible, littérairement parlant, mais en faisant le point, j’ai tout de même eu du mal à choisir les titres. ceci dit, j’ai éliminé 30% de mes lectures, seuls 70% ont été chroniqués donc … Bref, on va redémarrer en fanfare, le pied à fond sur l’accélérateur, et ce, dès dimanche. Bonne année de lectures à toi et merci de ton message. A bientôt

      Aimé par 2 personnes

  3. Meilleurs voeux de lectures polardeuses (et autres) pour 2022. Une petite vingtaine de titres évoqués ici cette année ont rejoint la PEA (pile en attente).
    Découverte 2021 : Michèle Pedinielli rencontrée sur Vienne lors de Sang d’Encre.
    Content de voir les éditions 10/18 mises à l’honneur. M’ont permis il y a déjà fort longtemps de découvrir le grand John Fante. La claque…
    Encore merci pour ton blog et les avis pertinents qui s’y rattachent.

    J’aime

  4. Hot spot, quel roman, je l’avais adoré aussi ! Joe est plus sombre, mais il te prend aux tripes. Tes autres coups de coeur sont dans ma PAL, ils attendent…

    Pour mes coups de coeur de l’année, j’ai réussi à écrémer le tout et à n’en garder que 20… et comme toi, dessous, j’ai ajouté ceux que j’avais apprécié, même si pas de coups de coeur ou si moins marquants… Cela donne plus de pistes à ceux qui liront l’article (y’a pas que moi qui doit être tentée chez tout le monde) 😆

    Bisous et meilleurs voeux !

    J’aime

  5. Bonjour et meilleurs voeux pour la nouvelles années. Belles lectures à venir. C’est toujours agréable de trouver des points communs dans les romans appréciés.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.