Et de 13 ! (Concours)

Ça y est, Black Novel entre dans l’adolescence et fête ses 13 années d’existence en ce 1er mai. Si vous êtes surpris, sachez que je le suis plus que vous ! Je le dis chaque année, quand je me suis lancé dans cette aventure, car c’en est une, je n’aurais jamais imaginé durer aussi longtemps. Aujourd’hui, avec plus de 1600 billets, je n’en reviens toujours pas.

Et que vous soyez fidèle ou simple visiteur passager, je vous remercie de lire mes avis, mes élucubrations, et surtout n’hésitez pas à me laisser vos avis, qu’ils aillent dans mon sens ou pas. Je respecte tous les avis, puisque je considère qu’une lecture c’est une rencontre entre un livre et son lecteur. Et dans les rencontres, certaines sont réussies, d’autres pas.

Sachez que l’envie de partager mes avis, mes lectures est toujours aussi grande. Et je tiens à vous remercier, vous lecteur de passage, et vous abonné et lecteur fidèle. Merci pour votre assiduité, pour vos commentaires, pour vos encouragements. Merci aussi aux auteurs avant tout, qui nous offrent tant d’émotions. Merci aux éditeurs qui me font confiance, aux attachés de presse qui pensent à moi. Merci aussi aux amis qui me guident dans mes choix.

Enfin, j’envoie un gros bisou à mon frère du sud, la Petite Souris. Je n’oublie pas mes amis Yvan, Vincent, et Jean le Belge. J’adresse un grand merci à tous les collègues blogueurs qui m’aident dans mes choix de lecture. Je fais aussi un clin d’œil à l’association 813 qui défend la littérature policière sous toutes ses formes et que je vous conseille de rejoindre.

A vous de travailler maintenant ! Un anniversaire, ce n’est pas un anniversaire s’il n’y a pas de cadeau. Cette année, ce ne sera pas un, mais trois romans à gagner, comme l’année dernière. Il s’agit de la trilogie de Benjamin Dierstein, trois polars noirs indispensables, qui m’ont fait découvrir une nouvelle voix du polar français. A travers ces trois romans, l’auteur dissèque la chute de Sarkozy et l’arrivée au pouvoir de Hollande.

Je vous propose donc de remporter La sirène qui fume, La défaite des idoles et La cour des mirages

La sirène qui fume :

Mars 2011. Une série de meurtres de prostituées mineures ébranle la PJ parisienne. Fraîchement muté au 36, le capitaine Gabriel Prigent, hanté par son passé et sa soif de justice, est bien décidé à découvrir la vérité, quitte à faire tomber des têtes. D’autant que cette affaire semble avoir un lien avec son pire ennemi, le lieutenant Christian Kertesz, compromis dans un business juteux. Entre tourments intérieurs et obsessions dévorantes, la quête de la vérité ne les laissera pas indemnes. Car dans le jeu de la rivalité, Prigent et Kertesz courent à leur perte.

Vous pouvez retrouver mon avis ici

La défaite des idoles :

À six mois des élections de 2012, l’UMP et le PS se livrent un combat sans merci pour le pouvoir suprême. Alors qu’elle enquête sur un meurtre, Laurence Verhaeghen, capitaine à la Crim de Paris et sarkozyste convaincue, retrouve la trace d’une ancienne gloire des Stups, Christian Kertesz. Ce flic déchu travaille pour des mafieux corses et verse parfois dans l’espionnage industriel. Entre ces deux-là, s’engage un duel à mort au cœur de la corruption moderne.

Vous pouvez retrouver mon avis ici

La cour des mirages :

Un polar addictif, politique, explosif.

Juin 2012. Triomphe politique pour la gauche et gueule de bois pour la droite. Les têtes tombent. Les purges anti-sarkozystes au sein du ministère de l’Intérieur commencent. La commandante Laurence Verhaeghen quitte la DCRI et rallie la Brigade criminelle de Paris. Elle est rapidement rejointe par son ancien collègue Gabriel Prigent, hanté par la disparition de sa fille six ans plus tôt.

Pour leur retour au 36, les deux flics écopent d’une scène de crime sauvage : un ancien cadre politique a tué sa femme et son fils avant de se suicider. L’enquête débouche sur la découverte de réseaux puissants, à mi-chemin entre l’organisation pédocriminelle, la prostitution de luxe et l’évasion fiscale. Désabusés par leurs erreurs et leurs doutes, tourmentés par leurs obsessions,

Verhaeghen et Prigent vont partir pour un voyage sans retour vers la barbarie moderne.

Dans la lignée de David Peace ou James Ellroy, une complainte noire et désespérée en forme de descente aux enfers.

Vous pouvez retrouver mon avis Coup de Cœur ici

Le principe est simple : vous répondez à une question en envoyant un mail à concoursblacknovel@gmail.com. Le ou la gagnante sera contacté (e) par mail pour que j’obtienne son adresse postale. La date limite de réponse est le 12 mai 2021 à minuit. Le 13 mai, un billet donnera le nom du gagnant (ou son pseudo). Le tirage au sort sera réalisé par mes enfants. Les romans sont achetés par moi-même. L’envoi sera assuré par mes soins en fonction de l’assiduité de La Poste. Aucune réclamation ne sera acceptée, ce concours étant totalement bénévole.

La question est la suivante : Outre sa trilogie, Benjamin Dierstein a écrit un autre roman. Quel en est le titre ?

J’espère que vous prendrez du plaisir à lire, que mes chroniques vous seront utiles pour vos choix de lecture, que vous n’hésiterez pas à me donner vos avis dans les commentaires. Je vous souhaite une nouvelle année pleine de lectures enrichissantes. Car moi, je continue …

Je n’ai plus qu’à ajouter : Merci à tous, à bientôt et plus que jamais, n’oubliez pas le principal : lisez !

20 réflexions sur « Et de 13 ! (Concours) »

  1. Oui, 13 ans, c’est l’âge où l’on découvre des choses… Nous n’en dirons pas plus, jeune galopin 😆

    Bravo à toi, bravo à tes 13 ans (j’en aurai 10 en septembre, je suis encore une jeunette), merci pour tes chroniques, tous les romans que tu m’a fait ajouter à ma wish (je ne devrais pas te remercier – mdr) et les découvertes que j’ai faites grâce à toi.

    Longue vie au blog et à toi aussi, bien entendu 🙂

    Aimé par 2 personnes

  2. salut ma fripouille !!! 13 ans que tu sévis et tu commences à peine à avoir du duvet ! 🙂 ton enthousiasme fait plaisir à voir !! bon j’espère qu’on se reverra très vite ! 🙂 bon anniversaire à Black Novel1 et continue à nous régaler ! 🙂

    J’aime

  3. Bon anniversaire de blog et cela se fête 🥳 !
    Je continue à passer chez toi et lire de temps à autre tes avis. Grâce à toi, j’ai pu acheter la Compagnie des Glaces dans sa totalité. Et m’acheter cette merveilleuse encyclopédie de cet auteur génialissime décédé et dont pour l’instant j’en ai oublié le nom.
    Je vise les polars en attente et me repais de littérature sentimentale, où j’apprends les guerres Napoléoniennes, et en ce moment les guerres entre l’Ecosse et la Capitale Anglaise dans l’aristocratie. Je m’amuse. Je voudrais te dire un grand merci à toi pour tes bons conseils. J’adore me perdre dans les écrits « oldies » et ma pal dans ce domaine est bien longue sans compter cette grande série 😂📕.
    J’ai lu « Lucia » le dernier Minier, ce sera sans commentaires.
    Je suis de près Nicolas Beuglet. Là je viens d’acheter le dernier d’Olivier Norek, dont le livre « Entre deux mondes » m’avait bouleversée. Quant à Beuglet et son livre d’anticipation, je regarde Shanghai et je me dis que ce scénario il l’a effleuré. Punaise a faire froid dans le dos. Un grand merci Pierre de partager aussi gratuitement ce que tu lis. Avec autant d’empathie et de générosité.
    En Belgique on dirait en flamand, « il va avoir un gros cou » En France « les chevilles qui enflent »
    Ces expressions me font éclater de rire 🤣. Entre le cou et les chevilles tu peux choisir. Hélas, je sais que tu n’en feras rien 😂
    Bisous à toi. Ami virtuel de lecture 📖🥰
    Geneviève

    J’aime

      1. Ok et merci pour le conseil m’en vais voir de suite l’auteur. Il me parle de nom 😅, chez toi sans doute. Je prends la Piste Noire. Tadadada !!!!! Bonne soirée. Biz. Geneviève

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.