And the winner is …

Pour fêter les 13 ans du blog, je vous proposais de gagner non pas un roman, mais une trilogie complète, trois romans narrant la chute de Sarkozy et l’arrivée de Hollande, sur fond de prostitution enfantine et de pédophilie, écrite par Benjamin Dierstein :

La sirène qui fume :

Mars 2011. Le capitaine Gabriel Prigent débarque à la brigade criminelle de Paris après avoir vécu un drame à Rennes. Obsédé par l’éthique, il croise sur son chemin le lieutenant Christian Kertesz de la brigade de répression du proxénétisme, compromis avec la mafia corse et et tourmenté par un amour perdu.

La défaite des idoles :

Pris en étau entre une cellule de la DCRI qui cherche à sauver la peau des sarkozystes et d’anciens barons de la Mitterrandie qui oeuvrent pour le retour de la gauche au pouvoir, Kertesz et Verhaeghen vont se livrer un duel à mort au cœur de la corruption moderne.

La cour des mirages :

Un polar addictif, politique et explosif

Juin 2012. Triomphe politique pour la gauche et gueule de bois pour la droite. Les têtes tombent. Les purges anti-sarkozystes au sein du ministère de l’Intérieur commencent. La commandante Laurence Verhaeghen quitte la DCRI et rallie la Brigade criminelle de Paris. Elle est rapidement rejointe par son ancien collègue Gabriel Prigent, hanté par la disparition de sa fille six ans plus tôt.

Pour leur retour au 36, les deux flics écopent d’une scène de crime sauvage : un ancien cadre politique a tué sa femme et son fils avant de se suicider. L’enquête débouche sur la découverte de réseaux puissants, à mi-chemin entre l’organisation pédo-criminelle, la prostitution de luxe et l’évasion fiscale. Désabusés par leurs erreurs et leurs doutes, tourmentés par leurs obsessions, Verhaeghen et Prigent vont partir pour un voyage sans retour vers la barbarie moderne.

Dans la lignée de David Peace ou James Ellroy, une complainte noire et désespérée en forme de descente aux enfers.

La question était : Outre sa trilogie, Benjamin Dierstein a écrit un roman comique. Quel en est le titre ?

La réponse est : Un dernier ballon pour la route

Le nom de gagnant est : Yannick Goicoechéa

Félicitations !

Je n’ai plus qu’à ajouter : Merci à tous, à bientôt et plus que jamais, n’oubliez pas le principal : protégez-vous, protégez les autres et lisez !

3 réflexions sur « And the winner is … »

  1. Bonjour Pierre,

    J’ai vu que j’avais remporté le concours pour les 13 ans du blog. C’est super ! Je ne connais pas encore cet auteur, mais je l’avais coché dans mes éventuels achats futurs. Donc je suis très content de pouvoir découvrir sans que ça me coûte un centime. C’est très généreux de ta part. Un grand MERCI ! Voici mon adresse postale

    GOICOECHEA Yannick 4 route d’Arcachon Clos du Baratz n°1 33830 Belin Béliet

    ________________________________

    J’aime

    1. Salut Yannick, félicitations pour avoir gagné. Je t’envoie ton cadeau aujourd’hui et je détruirai ton message pour que ton adresse ne traine pas sur Internet. Bien entendu, je te tiendrai au courant de l’envoi. Et encore merci pour ta fidélité. Abientôt

      J’aime

    2. Salut Yannick. Je viens de poster le colis. La poste n’avait pas de papier pour caler les livres, donc il se peut que ça bouge pendant le transport. Je t’envoie le numéro de suivi sur ton adresse mail. Encore merci et à bientôt

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.