Auteurs de M à O

Ross MacDonald : Cible mouvante ;

Malcolm MacKay : Comment tirer sa révérence ; Ne reste que la violence ;

Mallock : Le principe de parcimonie ;

Baptiste Madamour : Corps défendant ;

Karim Madani : Cauchemar périphérique ; Le jour du fléau ; Casher nostra ; Blood Sample ;

Markus Malte : Les harmoniques ; Il est mort le poète ;

Henning Mankell : L’homme inquiet ; Une main encombrante ;

Ian Manook : Les temps sauvages ;

Dominique Manotti : Bien connu des services de police ; L’honorable société ; L’évasion ; Or noir ;

Antonio Manzini : Piste noire ; Froid comme la mort ;

Stéphane Marchand : Maelstrom ;

Pascal Marmet : A la folie ; Le roman du parfum ; Tiré à quatre épingles ;

Florent Marotta : L’échiquier d’Howard Gray ;

Elsa Marpeau : L’expatriée ;

Frédéric Mars : Non Stop ;

Olivier Martinelli : La nuit ne dure pas ;

Jean Yves Martinez : Le fruit de nos entrailles ;

Nicolas Mathieu : Aux animaux la guerre ;

Olivier Maulin : Le dernier contrat ;

Peter May : L’île du serment ; Meurtres à Pékin ;

Maud Mayeras : Reflex ;

Joyce Maynard : L’homme de la montagne ;

Jean Mazarin : Collabo-song ;

Alain Mazère : Roulette charentaise ;

Katarina Mazetti : Espions et fantômes ;

Patrick McCabe : Breakfast on Pluto ;

Cormac McCarthy : Un enfant de Dieu ;

Val McDermid : Noirs Tatouages ; Lignes de fuite ;

Adrian McKinty : Une terre si froide ;

Cloé Mehdi : Rien ne se perd ;

Franck Membribe : Coup de foehn ;

Antonio Menna : L’étrange histoire de l’ours brun abattu dans les quartiers espagnols de Naples ;

Michael Mention : La voix secrète ; Maison fondée en 1859 ; Sale temps pour le pays ; Unter Blechkoller ; Fils de Sam ; Adieu demain ; Jeudi noir ; Le Carnaval des hyènes ; … Et justice pour tous ; Bienvenue à Cotton’s Warwick ; La voix secrète (version 10/18) ;

Pierre Mérindol : Fausse route ;

Hervé Mestron : Crucifix et crustacés ;

Deon Meyer : Les soldats de l’aube ;

Philipp Meyer : Un arrière goût de rouille ;

Jon Michelet : La femme congelée ;

Sam Millar : Poussière, tu seras ; On the brinks ; Rouge est le sang ; Les chiens de Belfast ; Le cannibale de Crumlin Road ; Un sale hiver ;

Jax Miller : Les infâmes ;

Laetitia Milot : On se retrouvera ;

Bernard Minier : Le cercle ; N’éteins pas la lumière ; Une putain d’histoire ;

Benoit Minville : Rural Noir ;

Megan Miranda : Evanouies ;

Karim Miské : Arab Jazz ;

Fabio Mitchelli : La verticale du fou ; A la verticale des enfers ;

Michel Moatti : Blackout Baby ! ; Retour à Whitechappel ; Alice change d’adresse ;

Nadine Monfils : Le bar crade de Kaskouille ; La petite fêlée aux allumettes ; Madame Edouard / La nuit des coquelicots ; La vieille qui voulait tuer le bon Dieu ; La velue ; Il neige en enfer / Le silence des canaux ; Mémé goes to Hollywood ; Maboul Kitchen ; Elvis Cadillac, King from Charleroi ;

Viviane Moore : Ainsi puis-je mourir ;

Richard Morgiève : United colors of crime ;

Christian Mork : Darling Jim ;

Gilles Morris : Le bout de l’horreur ;

Bradford Morrow : Duel de faussaires ;

Michael Moslonka : En attendant les vers ;

Muriel Mourgue : Association de malfaiteuses ; Green Gardenia ; Qui a suicidé Pamela Janis Patersen ? ;

Martin Mucha : Tes yeux dans une ville grise ;

Mudrooroo : Chat sauvage en chute libre ;

William Muir : Le sixième commandement ;

JJ.Murphy : L’affaire de la belle évaporée ;

Valentin Musso : La ronde des innocents ;

Naïri Nahapetian : Dernier refrain à Ispahan ;

Jo Nesbo : Chasseurs de têtes ; Le léopard ;

Marie Neuser : Je tue les enfants français dans les jardins ; Un petit jouet mécanique ;

Philippe Nicholson : Serenitas ;

Colin Niel : Les hamacs de carton ; Ce qui reste en forêt ; Seules les bêtes ;

Paul Nirvanas : Psychiko ;

José Noce : Le monde est un bousillage ;

Jean Louis Nogaro : Niglo ;

Stéphane Nolhart : In fine ;

Saskia Noort : Petits meurtres entre amis ;

Martine Nougué : Les belges reconnaissants ; Le vrai du faux et même pire ;

Jean Paul Nozière : Des manches et la belle ;

Kem Nunn : Tijuana Straits ;

Gert Nygårdschaug : Le zoo de Mengele ;

Max Obione : Scarelife ; Boulette ; L’ironie du short ; Amin’s Blues ; Barouf ;

Jack O’Connell : Dans les limbes ;

Greg Olear : Totally killer ;

Karl Olsberg : Das System ;

Orin : Tank ;

Ben Orton : Fais pas ta star ! ; Un doigt de politique ; Tranquille le chat ! ; La lune aux Français ; Opération Bigoudis ;

James Oswald : De mort naturelle ; Le livre des âmes ;

Janis Otsiemi : La vie est un sale boulot ; La bouche qui mange ne parle pas ; Le chasseur de lucioles ; African Tabloid ; Les voleurs de sexe ;

José Ovejero : Mauvaise année pour Miki ;

Leonardo Oyola : Golgotha ; Chamamé ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com

%d blogueurs aiment cette page :