Archives du mot-clé Banque

Léo et Maya détectives tomes 5 et 6 de Martin Widmark et Helen Willis

Editeur : Pocket Jeunesse

Traducteur : Fréderic FOURREAU

Depuis que j’ai découvert Léo et Maya, je dois dire que je fais en sorte de ne rater aucune de leurs enquêtes. Et comme mon fils est fan de ces enquêtes, cela me permet de lui faire un cadeau tout en profitant de cet achat de façon tout à fait égoïste.

Nos deux compères sont des enfants de 8-10 ans qui habitent la ville de Valleby. Ils aident le commissaire à résoudre des affaires compliquées. Cette série est, je peux vous le dire, aussi divertissante pour les parents que prenante pour les enfants.

 

 

Le mystère des lingots d’or :

Catastrophe ! 250 kg d’or ont disparu de la banque de Valleby !

Tout ce que les voleurs ont laissé derrière eux, c’est une lettre dans laquelle ils déclarent avoir pris les employés en otage. L’enregistrement de vidéosurveillance montre pourtant que la chambre forte est restée fermée à double tour toute la nuit… Comment est-ce possible ? Heureusement, Léo et Maya mènent l’enquête.

Le mystère du salon de thé :

Le sympathique salon de thé de Valleby vient de subir son troisième braquage en peu de temps.

À chaque fois, le malfaiteur opère pile au moment où la caisse est pleine d’argent. À croire qu’il sait exactement quand il doit frapper ! Aurait-il un complice parmi les employés ? Il devrait être plus prudent, Léo et Maya sont sur ses traces…

Mon avis :

Comme les autres tomes de la série, la lecture de ces romans est suffisamment simple pour intéresser les jeunes enfants et les intrigues suffisamment bien menées pour passionner leurs parents. Le vocabulaire est remarquablement bien choisi pour présenter les scènes de façon visuelles. Et comme je le disais précédemment, c’est une lecture à réserver à des enfants de 8 ans ou plus, par le fait qu’il y ait plusieurs personnages.

Par contre, les intrigues sont remarquablement bien faites et les résolutions font appel à chaque fois à des méthodes différentes. C’est simple : chacune des six enquêtes que j’ai lues est différente. C’est aussi l’un des attraits de cette série : on ne se lasse pas à les lire. Et pour moi, même si je lis une enquête en un peu moins d’une heure, je dois dire que j’y prends beaucoup de plaisir.

Dans le mystère des lingots d’or, Martin Widmark nous décrit un casse de banque, comme dans Ocean 11, mais tout cela est fait de façon simple, efficace et imagée, s’aidant des dessins d’Helen Willis, qui permettent de faire participer le lecteur. La façon de mener cette enquête somme toute compliquée est bluffante.

Dans Le mystère du salon de thé, nos deux détectives vont utiliser leur esprit de déduction, leur appareil photo et résoudre un rébus fort bien trouvé. Encore une fois, la simplicité et la créativité des auteurs est remarquable.

Au global, vous l’aurez compris, je m’amuse beaucoup à lire cette série, et mon fils les adore aussi, lui qui est (pour le moment) un petit lecteur. Je ne peux que vous encourager à essayer ces romans et à les faire découvrir à vos chères têtes blondes.