Archives du mot-clé Camping

Léo et Maya détectives tomes 5 et 6 de Martin Widmark et Helen Willis

Editeur : Pocket Jeunesse

Traducteur : Fréderic FOURREAU

Depuis que j’ai découvert Léo et Maya, je dois dire que je fais en sorte de ne rater aucune de leurs enquêtes. Et comme mon fils est fan de ces enquêtes, cela me permet de lui faire un cadeau tout en profitant de cet achat de façon tout à fait égoïste.

Nos deux compères sont des enfants de 8-10 ans qui habitent la ville de Valleby. Ils aident le commissaire à résoudre des affaires compliquées. Cette série est, je peux vous le dire, aussi divertissante pour les parents que prenante pour les enfants.

 

 

Le mystère des lingots d’or :

Catastrophe ! 250 kg d’or ont disparu de la banque de Valleby !

Tout ce que les voleurs ont laissé derrière eux, c’est une lettre dans laquelle ils déclarent avoir pris les employés en otage. L’enregistrement de vidéosurveillance montre pourtant que la chambre forte est restée fermée à double tour toute la nuit… Comment est-ce possible ? Heureusement, Léo et Maya mènent l’enquête.

Le mystère du salon de thé :

Le sympathique salon de thé de Valleby vient de subir son troisième braquage en peu de temps.

À chaque fois, le malfaiteur opère pile au moment où la caisse est pleine d’argent. À croire qu’il sait exactement quand il doit frapper ! Aurait-il un complice parmi les employés ? Il devrait être plus prudent, Léo et Maya sont sur ses traces…

Mon avis :

Comme les autres tomes de la série, la lecture de ces romans est suffisamment simple pour intéresser les jeunes enfants et les intrigues suffisamment bien menées pour passionner leurs parents. Le vocabulaire est remarquablement bien choisi pour présenter les scènes de façon visuelles. Et comme je le disais précédemment, c’est une lecture à réserver à des enfants de 8 ans ou plus, par le fait qu’il y ait plusieurs personnages.

Par contre, les intrigues sont remarquablement bien faites et les résolutions font appel à chaque fois à des méthodes différentes. C’est simple : chacune des six enquêtes que j’ai lues est différente. C’est aussi l’un des attraits de cette série : on ne se lasse pas à les lire. Et pour moi, même si je lis une enquête en un peu moins d’une heure, je dois dire que j’y prends beaucoup de plaisir.

Dans le mystère des lingots d’or, Martin Widmark nous décrit un casse de banque, comme dans Ocean 11, mais tout cela est fait de façon simple, efficace et imagée, s’aidant des dessins d’Helen Willis, qui permettent de faire participer le lecteur. La façon de mener cette enquête somme toute compliquée est bluffante.

Dans Le mystère du salon de thé, nos deux détectives vont utiliser leur esprit de déduction, leur appareil photo et résoudre un rébus fort bien trouvé. Encore une fois, la simplicité et la créativité des auteurs est remarquable.

Au global, vous l’aurez compris, je m’amuse beaucoup à lire cette série, et mon fils les adore aussi, lui qui est (pour le moment) un petit lecteur. Je ne peux que vous encourager à essayer ces romans et à les faire découvrir à vos chères têtes blondes.

Espace Jeunesse : Mystère au camping de Martin Widmark

Editeur : PKJ

Traducteur : Frédéric Fourreau

Illustration : Helena Willis

Je vous avais déjà parlé de Léo et Maya lors de leurs 3 premières enquêtes au cinéma, au terrain de foot et au centre hippique. Eh bien, voici leur quatrième enquête :

Quatrième de couverture :

Le soleil brille sur le camping de Valleby quand Léo et Maya plantent leur tente.

L’étang est tout proche : les vacances vont être belles ! Mais bientôt, des objets disparaissent dans les caravanes et certains campeurs se comportent bizarrement… Le directeur du camping lui-même découvre que son piège à écrevisses s’est volatilisé ! Et avec lui, son précieux contenu.

Fin du repos pour Léo et Maya : le moment est venu d’enquêter…

Mon avis :

Léo et Maya vont faire du camping avec leur copine Miranda et son singe Sylvester. Bien vite, on déplore un vol de girolles, mais surtout plusieurs kilos d’écrevisses que le propriétaire du camping Gunnarsson élève dans le lac tout proche. Les deux apprentis détectives vont devoir mettre tout leur esprit logique pour résoudre cette affaire.

Comme pour les précédents tomes, l’écriture va se révéler simple et agréable à suivre. Par contre, l’intrigue est savamment dosée et va forcément plaire à vos enfants avec ses chapitres courts. Tout d’abord, il y a une présentation en quelques chapitres du camping et des vacanciers qui y séjournent. Puis, vient le mystère. Enfin, Léo et Maya vont récolter des indices, et en les mettant bout à bout découvrir la solution.

Si je trouve que c’est un bon moyen d’initier vos bambins aux romans policiers, je dois dire que la logique de cette affaire et la façon dont c’est écrit fait que tout le monde y prend plaisir. Et puis, cette affaire ne manque pas d’humour, humour destiné aux plus petits bien sur, mais qui vous fera tout de même sourire. En tous cas, voilà un quatrième tome qui ne copie pas les précédents et qui s’avère un bon divertissement pour les petits comme pour les grands.

Les précédentes enquêtes de Léo et Maya sont :

Mystère au cinéma

Mystère au club de foot

Mystère au club hippique

Elles sont toutes chroniquées ici