Archives du mot-clé Information

L’information du mardi : Polars en format électronique

Voici une sélection toute personnelle de quelques polars en format électronique dont on m’a fait part et que je vous partage :

L’ESTETA de Amadeo Alcacer (Santa Rosa)

Esteta

L’inspecteur Ivo Matich suit les traces d’un meurtrier avec lequel il a un compte personnel à régler. Dans sa quête, il sera secondé par Manuela Sepulveda, une jeune recrue du commissariat central de Santiago du Chili. Le criminel quant à lui, dérape, enchaîne les assassinats et devient complètement incontrôlable. Il sollicite de son côté, l’aide de la psychiatre Lucia Felipez qui commence à décortiquer sa psyché torturée.

Entre temps, un proxénète engage un tueur à gages à la solde de la mafia locale afin d’éliminer l’individu qui a supprimé trois de ses prostituées. Qui de l’exécuteur professionnel ou de l’inspecteur Matich mettra le premier la main sur cet expert de la mort ?

Ce soleil noir qui de son côté, tente de reprendre le cours de sa vie afin de parcourir les chemins de la normalité.

https://www.amazon.fr/LESTETA-Thriller-Amadeo-Alcacer-ebook/dp/B015VLUNQS

Traquenards d’Alan Brenham (Babelcube Inc.)

Traquenards

Il est hanté par le souvenir d’une affaire d’enlèvement qui a mal tourné…

Voulant éviter que l’histoire ne se répète, l’inspecteur Matt Brady se démène pour résoudre les disparitions de sept jeunes femmes, mais se retrouve rapidement confronté à une organisation criminelle bien au courant des procédures policières, et qui met tout en œuvre pour garder une longueur d’avance sur lui. Ses ennuis prennent une tournure plus compliquée quand une jeune vétérinaire se lance elle aussi dans l’enquête et prend des risques qui pourraient faire d’elle la huitième victime. Et quand il essaie de la protéger, il se retrouve dans la ligne de mire d’un tueur professionnel d’agents de police. Brady pourra-t-il résoudre l’affaire à temps, ou bien cette enquête lui sera-t-elle fatale à lui et sa nouvelle flamme ?

https://www.amazon.fr/Traquenards-Alan-Brenham-ebook/dp/B015X8DSBG/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1463384798&sr=1-1

Echec et Maât d’Yves Corver (Auto-édition)

échec et maat17

Le cadavre d’un homme est découvert à Paris dans une voiture avec une plaque diplomatique. Le corps dénudé présente une plaie béante au niveau de l’estomac. À ses côtés, une statuette aux allures de momie égyptienne. Entre ses cuisses, une plume d’autruche blanche. La victime est membre du personnel de l’ambassade du Baoulanti. Meurtre rituel ? Règlement de comptes ? L’affaire est des plus délicates. La juge confie l’enquête à la commissaire Nathalie Vincenti, de la 1ère DRPJ de Paris, qui devra travailler dans la plus grande discrétion et tenir à tout prix la presse à l’écart. Jim Santiago, pigiste pour des quotidiens gratuits, est contacté par mail par un mystérieux correspondant se faisant appeler Imhotep. Ce dernier lui offre de retrouver sa place perdue de grand reporter, à condition qu’il accepte d’enquêter sur ce premier meurtre à l’apparence rituelle. Tout oppose les intérêts et les motivations du journaliste et ceux de la commissaire. Le premier doit découvrir et révéler les mobiles du tueur. La seconde a ordre d’éviter à tout prix le scandale. Dès lors, une partie de bluff s’engage entre les deux enquêteurs. Mais très vite, ils vont devoir se rendre à l’évidence. C’est Imhotep qui dicte les règles. Celle d’un jeu où chaque nouvelle victime est une étape de plus vers la découverte de la vérité. À propos de l’auteur : Après Genèse de l’enfer, Prix des lecteurs du Prix du polar VSD 2011, et La Nuit du Nouveau Monde en 2013, deux thrillers d’anticipation géopolitique, Yves CORVER nous livre ici un pur polar où s’entremêlent enquête policière et investigation journalistique.

https://www.amazon.fr/Echec-Maat-Yves-Corver/dp/2955072419?ie=UTF8&ref_=asap_bc

 

L’information du mardi : Les lauréats du prix des balais

C’est le 28 novembre qu’ont été remis les prix des balais d’or, récompensant 4 romans sélectionnés parmi une liste concoctée par le Concierge Masqué. Les romans en compétition étaient 26 et les jurés en ont choisi 12 qui ont ensuite été départagé par les jurés.

La remise des prix a eu lieu à la bibliothèque Parmentier devant une centaine de personnes. L’ambiance était très conviviale et l’organisation fantastique grâce entre autres à Geneviève et Frédérique, les deux piliers de cette association des balais d’or.

Les lauréats furent donc :

Balai d’or : Mme Karen Maitland pour son roman La malédiction de Norfolk chez Sonatine

Balai d’argent : Mr Michael Mention pour son roman Adieu Demain chez Rivages Noir

Balai de bronze : Mme Jeanne Desaubry pour son roman Poubelle’s Girls chez Lajouanie

Le balai de la découverte récompense quant à lui un premier roman. De la même façon, le lauréat est choisi parmi une sélection de 12 romans. Cette année, le lauréat est :

Mr Alexandre Geoffroy pour son roman Les roses volées chez Edition Ex-Aequo.

Si vous voulez soutenir l’association et devenir membre, rendez vous sur le site du Concierge masqué ici même :

http://www.concierge-masque.com/

Voici donc quelques photos pour illustrer cette fantastique soirée :

Commençons par le maître de cérémonie au milieu de ses fans

Balais 2015-6Voici les lauréats, j’ai nommé de gauche à droite : Jeanne Desaubry, Alexandre Geoffroy et Karen Maitland

Balais 2015-2Enfin, Michael Mention nous a rejoint un peu plus tard après son travail :

Balais 2015-5Vivement l’année prochaine, tiens !

L’information du mardi : Idées de polars

Voici quelques idées de polars parmi les annonces que j’ai reçues récemment. Encore une fois, il y en a pour tous les gouts. Encore une fois, il y a des découvertes à faire. En tous cas, n’oubliez pas le principal, lisez !

 romance macabre

Romance macabre de Richard Philippe (Editions du bout de la rue)

Sonia, une escort-girl de luxe au charme irrésistible, découvre un de ses clients, un riche homme d’affaires assassiné chez lui. Pourquoi ? Par qui ?

Sonia entraîne le détective Barnier dans une impossible romance tandis qu’autour d’eux les cadavres s’accumulent.

Contraint de mener une enquête parallèle et se mettre une fois de plus en marge des lois, le privé va se retrouver confronté aux pires travers de l’espèce humaine.

Mafia, complot, meurtres en série, rien ne lui sera épargné.

Ne ratez pas le billet de Livresque du Noir : http://www.livresque-du-noir.fr/romance-macabre/

Filles oubliées

Les Filles oubliées de Sara Blædel (Terra Nova)

Le corps d’une femme est découvert dans une forêt isolée du Danemark. Une cicatrice sur le visage aurait dû rendre son identification facile, mais personne n’a signalé sa disparition. Louise Rick, enquêtrice au Département des Personnes Disparues, lance un appel à témoins.

Une femme âgée reconnaît la victime qu’elle a connue enfant. Il s’agit d’une certaine Lisemette, qui fut internée autrefois dans un hôpital psychiatrique. Comme les autres enfants de cette lugubre institution, Lisemette était une « fille oubliée », abandonnée par sa famille.

L’enquêtrice fait alors une autre découverte troublante : la victime avait une sœur jumelle. Et toutes les deux sont censées être mortes depuis une trentaine d’années…

« L’une des meilleures ! » Michael CONNELLY

« Sara Blædel au sommet de son art : on en redemande. » Camilla LÄCKBERG

Matrice des ténèbres

La matrice des ténèbres de Christophe Collins (Lune Ecarlate)

Une enquête de Sherwood & Lark

Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé, flottant que les eaux du canal de Venice Beach, à Los Angeles. Jennifer Summers avait disparu depuis quelques jours seulement. Elle était enceinte. L’enfant lui, est introuvable.

L’agent Eloïse Lark, spécialiste des comportements déviants, se lance sur les traces d’un criminel dont les agissements semblent échapper à toute logique.

Au même moment, Jack Sherwood tente de retrouver un brin de sérénité après les événements traumatisants qui ont secoué la petite ville de Birdie’s Fall (« 35 MM », Editions Lune Ecarlate)

Mais le destin des deux enquêteurs semble intimement lié. Et leurs compétences sont mises à rude épreuve lorsque la chasse au tueur prend un virage résolument personnel.

La lumière brille, même dans les ténèbres les plus profondes… Mais elles éclairent parfois le visage d’un monstre.

http://lune-ecarlate.com/produit/la-matrice-des-tenebres/

Silhouettes dans le brouillard

Des silhouettes dans le brouillard de Cedric Lalaury (Mon petit éditeur)

Je m’appelle Michael Artner.

Je coulais des jours paisibles dans le nord-est des États-Unis avec mon fils, David, et ma seconde femme, Sandra, enceinte de notre premier enfant. C’était une existence douce et sans surprise dans une banlieue aisée: une vie banale mais qui me plaisait.

Jusqu’au jour où tout s’est transformé en un cauchemar dément: quand je suis rentré chez moi, il n’y avait plus aucune trace de Sandra. Elle n’avait pas seulement disparu: tout indice de son passage sur terre avait été effacé. Elle n’avait jamais existé pour personne. Son souvenir survivait seulement dans ma mémoire. Deux hypothèses s’offraient à moi: ou j’étais devenu fou, ou bien on se moquait de moi. Et je refusais de croire que l’histoire de notre amour n’était que le fruit de mon esprit malade.

Depuis lors je n’ai eu qu’une obsession: la retrouver. Quel qu’en soit le prix.

http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342043402

L’information du mardi : Avis aux amateurs

Les Editions Edilivre organisent la 3e édition du concours d’écriture « 48 heures pour écrire« . Il s’agit du 1er concours d’écriture francophone ! Une thématique est donnée le vendredi à 19H00 et vous avez 48 heures pour envoyer votre nouvelle.

Ce concours est gratuit et ouvert à tous. Plus de 2 100 auteurs ont participé à la 2e édition l’année dernière.

Les 4 lauréats se partageront des milliers d’euros de lots à gagner.

Ce concours est organisé en partenariat avec Post-it, Studyrama, Didactibook, Youscribe et le magazine Books.

Pour participer, envoyez votre nouvelle par mail à nouvelles@edilivre.com.

Pour être acceptée, votre nouvelle devra :
– être au format Word ou PDF
– respecter la thématique imposée qui sera dévoilée le vendredi 20 novembre 2015 à 19h sur cette page
– ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris, soit environ 2 pages A4
– être écrite en police Times New Roman de taille 12 avec interligne simple
– être anonyme : votre nom, prénom ou pseudo ne doivent pas y figurer
– ne pas contenir d’illustrations, images ou photos, uniquement du texte
– les textes sous forme de poème sont acceptés

Le mail accompagnant votre nouvelle devra obligatoirement contenir les informations suivantes :
– nom et prénom du participant
– pseudo du participant s’il souhaite être mis en avant sous un autre nom et conserver l’anonymat
– titre de la nouvelle
– préciser en toutes lettres : « En participant à ce concours, j’accepte pleinement son règlement disponible sur le site Edilivre.com »

Chaque participant ne pourra présenter qu’une seule et unique nouvelle dont il garantira être l’auteur et le détenteur des droits.
Ce concours est gratuit, aucun frais d’inscription ne sera demandé.

L’information du mardi : Des idées de polars …

Voici une nouvelle sélection tout personnelle parmi les polars qui viennent de sortir, alors n’hésitez pas à piocher dedans …

Des garçons bien élevés

Des garçons bien élevés de Tony Parsons (La Martinière)

Un riche banquier est retrouvé la tranchée coupée dans son bureau. Quelques jours plus tard un SDF est également retrouvé mort de la même façon. À chaque fois ces messages inscrits sur le mur mort aux porcs. Qu’est ce qui relie ces deux crimes? Un secret qui vient du passé sans doute puisque les deux victimes faisaient partie du même groupe d’amis dans la riche école privée Potter’s Field.

Le détective Max Wolfe, faisant lui-même face à ses propres fantômes du passé, va suivre la piste sanglante, depuis les bas-fonds de la ville de Londres jusqu’au lumières les plus brillantes des hautes sphères du pouvoir.

Baie des morts

La baie des morts de Azel Bury (Librinova)

Lecture électronique

Cruden Bay, 1012 : Olderik meurt, trahi par les siens.

Mille ans plus tard, Irma et Adriel, journalistes dans une émission TV sur les phénomènes paranormaux, débarquent dans la petite ville du nord de l’Ecosse pour élucider les phénomènes étranges: un petit garçon est hanté par le fantôme d’une petite fille, Betty, et par l’esprit d’un Viking. Ils ont quinze jours pour faire une émission et élucider bien des mystères.

Car Cruden Bay, c’est la Baie des morts, autrefois le lieu d’une terrible bataille entre Viking et Ecossais, c’est aussi là qu’un avion s’est crashé, il y a trente ans, faisant des victimes parmi les enfants du village.

Betty, le petit spectre qui cherche sa peluche, est-il l’un d’eux?

Entre poltergeist et disparitions, Yggdrasil et légendes vikings, personne ne sortira indemne de cet étrange voyage.

Designer

Le designer de Sylvie Bardet

Lecture électronique

Un tueur en série, surnommé Le Designer, travestit depuis 20 ans ses scènes de crime

de façon particulièrement dérangeante.

Il reste introuvable à ce jour.

Henry, un profileur discret marqué par un passé difficile, se débat entre cette affaire

et son attirance irraisonnée et dangereuse pour la femme de son ami d’enfance.

Jusqu’au jour où tout va basculer…

Le Designer est un thriller psychologique haletant qui va plonger Henry, le personnage principal, dans un enfer sans issue. Il devra lutter contre sa nature et ses sentiments pour arriver à sortir vivant du piège terrible dans lequel il vient de tomber.

Evénement littéraire : Sweeney Todd de J.M.Rymer (Tind)

Il a été adapté au cinéma par Tim Burton avec Johnny Depp. Toute la démesure et la poésie de Tim Burton s’exprime dans ce film dont voici la bande annonce :

Sachez que le livre dont est tiré ce film est inédit en France. Inédit ? Non, car les éditions Tind sortent enfin ce monument de la littérature horrifique dans un livre remarquable.

L’histoire :

Qui n’a pas entendu parler de Sweeney Todd, le plus démoniaque barbier que Londres ait jamais abrité ? Au XVIIIème siècle, la ville, perpétuellement enfouie sous le smog, est le plus lugubre lieu qu’il soit.

Repaire des plus vils malfaiteurs, elle est avant tout la capitale du crime et de la perdition, où les braves gens sont les victimes de la bonne fortune qui sourit aux truands.

Lorsque l’on y apprend la disparition d’un jeune marin, récemment revenu d’un long périple aux Indes, tous ses amis se mettent à sa recherche. Les pistes semblent toutes mener près du salon d’un barbier, aux abords de Fleet Street. Un certain Sweeney Todd…

Le livre :

Découvrez l’un des plus fameux penny dreadful et l’une des principales sources du Dracula de Bram Stoker. Dans une traduction exclusive en France, le lecteur pourra enfin découvrir le récit original et intégral du légendaire tueur en série de Londres, et frémir au coeur d’une cité londonienne fourmillante d’horreurs et d’épouvante.

Informations sur le livre :

Format : rogné 140 x 200 mm. 352 pages

Impression : Couverture quadrichromie, vernis sélectif, intérieur en noir

Finition :

Couverture souple, dos carré-collé

ISBN 979-10-93749-12-9

Prix : 19.90 €

Des idées de polars …

Voici une nouvelle sélection tout personnelle parmi les polars qui viennent de sortir, alors n’hésitez pas à piocher dedans …

Malédiction jardinier kibei

La malédiction d’un jardinier Kibei de Naomi Hirahara (Editions de l’Aube)

Mas Arai est un jardinier kibei – ce qui signifie qu’il est nippo-américain – installé au pied des collines de Pasadena. Son principal souci : que les lames de sa tondeuse à gazon restent propres et affûtées et que le moteur de sa camionnette soit en bon état de marche. Mais si les pelouses de ses clients sont impeccables, sa vie n’est pas une franche réussite. Mas est rattrapé par toute une vie de péchés. Et voilà qu’à présent, le bachi – l’esprit du châtiment – vient frapper à sa porte. Tout commence lorsqu’un inconnu débarque en ville et se met à poser des questions sur un pépiniériste que Mas a connu à Hiroshima. Joji Haneda risque de mourir et les jours de Mas sont en danger, car il a dû conserver quelques lourds secrets pour pouvoir se construire une vie digne du rêve américain…

Ne ratez pas l’avis de Claude Le Nocher ici

Dame de pierre

La Dame de pierre de Xavier-Marie Bonnot (Belfond)

Quand l’homosexualité devient un secret mortel.

Pierre Verdier a été un des alpinistes les plus brillants de sa génération, mais un drame entouré de mystère a brisé sa carrière. Depuis, il vit reclus et amer dans la ferme familiale, au pied d’une montagne mythique des Alpes.

Sa sœur Claire est une scientifique de haute volée, installée à Paris, où elle mène une existence cachée. Dans la famille Verdier, les non-dits ont force de vie. Une fois par an, à la Toussaint, Claire rejoint son village natal pour fêter les morts et voir son frère, Pierre. Cette année-là, la neige est arrivée tôt. La nuit, seule dans ce qui fut sa chambre de jeune fille, Claire fait de terribles cauchemars. Elle voit la mort sanglante d’une certaine Vicky…

Xavier-Marie Bonnot nous avait habitués à des polars très documentés sur des sujets rares tels que la préhistoire, l’opéra, le druidisme et les arts premiers… Avec La Dame de pierre, il change radicalement de registre pour se concentrer sur la nature humaine. Ce roman noir psychologique aborde l’homosexualité dans un contexte familial chargé, où les tabous peuvent devenir meurtriers. Une vraie réussite !

Ne ratez pas la chronique de Gaylord ici

Surtout ne mens pas

Surtout ne mens pas de Elena Sender (XO éditions)

Après Intrusion et Le Sang des dauphins noirs, un thriller glaçant sur les nouveaux gourous du transhumanisme.

Elle est une violoniste virtuose. Il est un chercheur islandais de renom, spécialisé dans l’étude du cerveau. Laura et Erik vivent à Paris. Un couple uni, passionné, admiré. Jusqu’à cette fête, pour les quarante ans d’Erik, qui plonge Laura dans l’horreur. Erik est retrouvé à l’étage, dans le coma, pendu à du fil barbelé. Suicide ? Tentative de meurtre ? Tout réussissait à Erik qui venait d’isoler une molécule prodigieuse, l’AT 37, capable d’attirer des neurones dans une région précise du cerveau.

Des perspectives vertigineuses pour lutter contre la maladie d’Alzheimer mais aussi le spectre d’un homme « augmenté », reprogrammé, post-humain, capable du meilleur comme du pire.

Un flic, Raphaël Ruis, ne veut pas croire au suicide. Il explore la vie d’Erik pour tenter de comprendre. Il doit aller vite, très vite, car, à son tour, Laura est agressée. Il tombe sur une créature sculpturale aux cheveux bleus, Pandora, qu’Erik a fréquentée. Puis il remonte la filière du groupe auquel cette vamp inquiétante appartient : les Extreme Body Hackers.

Ces hommes et ces femmes tatoués multiplient les performances pour atteindre le « point de singularité », cette « super-intelligence qui émergera lorsque l’humanité et la machine fusionneront ». Devant le capitaine Ruis, Pandora prédit aussi le contrôle des sentiments : «On pourra aimer ou ne plus aimer, à volonté et sans souffrance ».

Quel lien Erik a-t-il entretenu avec cette secte terrifiante ? Ses découvertes ont-elles été détournées ou a-t-il joué, à l’abri du regard de Laura, aux apprentis sorciers ?

Dans l’hôpital où il a été transféré, Erik a disparu…

Ne ratez pas l’avis de Passion Thriller ici

Le carnaval des hyènes de Michael Mention (Ombres Noires)

Depuis quelque temps, Michael Mention est grimpé d’un étage. Il alterne les thrillers, les romans policiers ou même les romans noirs avec la même facilité, tout en nous assénant des analyses qui nous font bien réfléchir. La cible de ce nouveau roman, c’est le journalisme, ou plutôt la manipulation de l’information par les journalistes eux-mêmes. Et pour bien poser le sujet, quoi de mieux que de prendre comme personnage principal un journaliste, une star incontournable du petit écran, j’ai nommé Carl Belmeyer himself.

Carl Belmeyer, c’est LE journaliste par excellence, celui qui incarne la vérité nationale et internationale dans le petit écran de tous les foyers français depuis plusieurs dizaines d’années. A tel point que dans la rue, il signe des autographes aux gens qu’il rencontre … ou bien il les envoie chier. Car Carl Belmeyer n’est pas le personnage tout lisse qui se présente au journal télévisé du 20 heures, c’est avant tout un personnage ignoble dont le seul intérêt est avant tout sa propre personne. Tout le professionnalisme et l’honnêteté qu’il montre à l’écran n’est en fait qu’une image préfabriquée d’un personnage qui n’en a rien à faire ni de l’actualité, ni des autres. Seule compte sa propre sensation de pouvoir, celle de connaitre la vérité, celle de raconter des bobards que le peuple avale grâce à son talent inné. En cela, Carl Belmeyer pourrait presque se prendre pour Dieu.

Mais Carl Belmeyer n’est pas celui que l’on croit. Alors qu’il goute peu le contact avec les gens d’en bas, il préfère de loin les soirées mondaines, la fréquentation des stars (les vraies) et sniffer la cocaïne qui lui permet de tenir son rythme effréné et assurer sa place de Numéro Un. Mais un drame va bouleverser sa vie : Une candidate dans un show de téléréalité se tue et le risque de montrer du doigt les programmes racoleurs qui font de l’audience est grand. Pour autant, ce n’est pas le scandale que craint la première chaine, mais bien une baisse de son action en bourse. Pierre-Yves Maillet, le mentor de Carl, celui qui l’a formé, celui qui l’a construit, lui propose de partir en reportage exclusif quelques jours pour couvrir la guerre civile qui vient d’éclater au Liberia. Carl goutte fort peu à sa proposition, mais avec l’assurance de prendre la place de Pierre-Yves à terme, avec une assurance tous risques payée par la chaine et avec un bonus de 300 000 euros, avouez qu’il y a de quoi réfléchir pour trois jours de boulot …

Avec ce roman, vous allez vous en prendre plein la tête. Prenez un personnage détestable au possible, hautain comme pas deux, égocentrique et narcissique, et placez-le dans une situation déstabilisante. Ajoutez deux pincées de fronde pour faire ouvrir les yeux au lecteur, de grosses cuillers à soupe d’action, un litre de rebondissements sans que cela ne soit sanguinolent, et vous obtenez un polar bien noir et très intelligent.

Carl Belmeyer est un personnage qui se croit intelligent, au dessus des gens, car il a toutes les informations et les distille au compte-gouttes, comme il veut. Il vire ses collaborateurs qui le regardent de travers, joue à armes égales avec le responsable de l’information, son chef, parce que c’est lui qui est à l’écran, c’est lui la star, c’est lui qui est sur le trône de la célébrité. Ce ne sont plus ses chevilles qui gonflent, c’est sa tête qui explose ! Quand ce personnage débarque au Liberia, tout dérape et, bien qu’il soit célèbre, de loup, il devient lapin. On en viendrait presque à le plaindre …

Michael Mention profite de ce roman pour faire le procès de la télévision, des journalistes, de l’information qui est diffusée un peu partout et qui est d’autant plus fausse, truquée, manipulée. Il évite le travers de la thèse du complot, mais il montre par des exemples cinglants comment le téléspectateur est pris pour une bille. En ce qui me concerne, cela justifie le fait que je n’allume plus ma télévision !

Avec une action incessante, et un style redoutablement efficace, on va suivre l’itinéraire de ce manipulateur manipulé, de ce désinformateur désinformé, et cette lecture s’avère autant jouissive qu’intéressante. En tous cas, on se retrouve plusieurs fois à se poser des questions, ou à ouvrir les yeux sur des faits que l’on connait (parfois) ou que l’on aimerait ignorer ou préférerait ignorer. Une nouvelle fois, Michael Mention écrit un superbe polar intelligent, de ceux qui vous prennent à la gorge tout en ayant quelque chose à dire. Il n’est pas sur qu’avec un roman pareil, Michael Mention soit invité au Journal Télévisé !

 Ne ratez pas les avis des amis Claude, Belette et Jean-Marc

L’information du mardi : Idées de polars pour les vacances …

Certains disent que les livres, ça pèse lourd dans les valises. Alors quoi de mieux qu’une petite sélection toute personnelle de lectures électroniques pour vos vacances ?

Sombres héros

Sombres héros de Gilles Vidal (Ska)

Antoine Fouget, la quarantaine, est détective privé de son état. En ce début d’été particulièrement étouffant, le travail se fait attendre… Jusqu’à ce que surgisse un nouveau client inespéré, Waringue, un assureur très particulier qui va l’entraîner dans une enquête brève mais intense où s’entremêleront joueurs de football au faîte de leur gloire, starlette de cinéma aux appas insolents, agents marron, menteurs de tout poil, etc. Qui a tué qui ? Le cash back est-il un bon moyen pour amasser une fortune ? Mais, au fait, où se trouve au juste le vrai bonheur ?… »

Un roman, court, bâti comme un film de Lautner. Les fondamentaux du roman noir s’y retrouvent sur un rythme résolument moderne où l’action ne le cède en rien à la réflexion.

Plus d’informations ici

 Battements du coeur

Les battements du coeur d’Alix de Karine Géhin (Storylab)

Il y a des rencontres qui ne s’oublient pas. Qui transforment une vie. Comme Alix, qui a fait d’un malfrat amoureux un homme au grand cœur. Comme Antoine, qui a décidé de prendre sous son aile le jeune Medhi.

Mais personne n’a le pouvoir de déjouer le destin…

Un récit émouvant au suspense haletant

Temps de lecture : 45 minutes

« Très bonne surprise. J’ai beaucoup aimé le ton et l’articulation de ce récit. On est un moment déstabilisés par le changement de décor et de protagonistes, puis on comprend, tout s’éclaire… Mais la tension monte parce que par moments, on ne sait plus trop à qui on a affaire… » – Chez Canel

Plus d’informations ici

Max Sk

Max : SK de Jean François Thoron

4 septembre 2012 : quatre personnes abattues à Chevaline.

Mai à novembre 2013 : six personnes assassinées à Paris.

Quelle relation existe-t-il entre ces deux affaires ? Pas de mobile, pas de lien entre les victimes.

Pour tenter de résoudre cette enquête obscure et déroutante, une brillante criminologue suédoise est appelée en renfort. Belle, magnétique, ses méthodes très personnelles heurtent les enquêteurs du quai des Orfèvres, mais débouchent sur une piste ténue. Une course contre la montre s’engage alors entre un serial killer atypique, qui a toujours un coup d’avance, et ce groupe de la Crim’, mené par le commandant Fromentin.

Les cadavres s’accumulent et les rebondissements se bousculent jusqu’au point final de cette enquête haletante.

Plus d’informations ici

Emersys Renaissance

Emersys – Renaissance de PH Largillière

À 30 ans, Séthi Skyler a le pouvoir, la richesse et du charisme. Une vie idéale à l’image d’Emersys, la ville utopique conçue par l’énigmatique Peter McIrons, comme symbole de sa toute- puissance. Pourtant Séthi est en proie à un mal-être grandissant et de terribles cauchemars. Plus il essaie d’y voir clair, plus Emersys devient menaçante. Traqué, Séthi plonge alors au cœur d’une machination terrifiante.

Plus d’informations ici

Je souhaite de bonnes vacances aux juillettistes