Archives du mot-clé Quête

Le silence des carpes de Jérôme Bonnetto

Editeur : Inculte

Après La certitude des pierres, la curiosité m’a poussé à acheter le deuxième roman de Jérôme Bonnetto, juste pour voir jusqu’où pouvait aller cet auteur pas comme les autres. Eh bien, le silence des carpes est un roman pas comme les autres.

En plein cœur de la Moravie, une province de la République Tchèque, deux hommes se donnent rendez-vous tous les dimanches au bord d’un étang. Ota et Pavel viennent pêcher la carpe. Un jour, ils aperçoivent à la surface une carpe-amour. Cela justifie qu’ils continuent à venir ici pour l’attraper. Mais quelque soit leur stratagème, rien n’y fait ; aucun poisson ne mord.

Le robinet de la cuisine fuit et cela empêche Paul Solveig de dormir. Ce bruit incessant de la goutte qui tombe dans l’évier (ploc) avec la régularité d’un métronome (ploc, ploc, parfois plac, plac) lui porte sur les nerfs. Le lendemain, il appelle des plombiers inscrits dans l’annuaire mais aucun n’est libre. Au moment où le plombier à l’accent guttural débarque, pauline sa femme lui annonce qu’elle veut faire un break. Après le robinet, c’est sa femme qui fuit.

Le lendemain, réveillé par le soleil qui vient réchauffer sa peau, Paul Solveig se rend compte de l’absence de sa femme et se dirige vers la cuisine pour son petit déjeuner. Sous la table, une photo repose tranquillement. Paul étudie cette image en noir et blanc d’une femme assise sur un banc et se rend compte qu’elle doit appartenir au plombier. Que va-t-il en faire ? En lançant le dé, le chiffre est impair. Il ira donc rechercher cette femme.

Ce roman possède un ton qui, dès le début du roman, apparait attachant. Après le coté bizarre des deux amis qui vont à la pêche aux carpes, qui va revenir de façon récurrente, Paul Solveig nous raconte sa vie. A subir plutôt qu’agir, il a trouvé la solution à ses problèmes de prise de décision : il lance un dé ; en fonction du résultat, pair ou impair, il prend une direction qu’il n’aurait pas choisi s’il avait réfléchi.

Ainsi, sa femme partie, il part pour la République Tchèque pour retrouver une femme à la beauté intemporelle, aperçue sur une photographie. Il découvre un pays dont il ne connait même pas la langue, rencontre des gens simples à l’humour décalé et apprend leur art de vivre. Il croise ainsi Mila, jeune femme active et bouillonnante, fan de cinéma et en particulier de Milos Forman.

A la fois roman initiatique et roman d’amour, roman de découverte et roman d’émancipation, ce roman au ton gentiment humoristique, possède une belle plume imagée, drôle, sentimentale et respectueuse, nostalgique et introspective, où un homme se découvre en découvrant un pays. Avec un fond d’enquête qui débouche sur un secret terrible, le ton doucereux en fait un livre bigrement humain et attendrissant. C’est un roman vraiment original, dans sa forme et dans son fond, que je vous enjoins de découvrir.

La colère des anges de John Connolly

Editeur : Presses de la cité (Grand Format) ; Pocket (Format Poche)

Traducteur : Jacques Martinache

Je continue mon exploration de l’univers de Charlie Parker avec sa douzième enquête. Cet épisode ressemble à une synthèse de ce que John Connolly sait faire de mieux dans le genre fantastique. Un véritable feu d’artifice. La liste des billets sur Charlie Parker est à la fin.

Quatrième de couverture :

Au fin fond d’une forêt du Maine gît l’épave d’un avion dont la disparition n’a jamais été signalée. Dans l’appareil, aucune trace humaine, mais une liste de noms si convoitée que certains semblent prêts à tuer pour se l’approprier.

Amené à se pencher sur ce mystère, le détective Charlie Parker soupçonne les individus cités dans ce document d’avoir conclu un pacte avec le diable. Et il se demande s’il n’est pas lui-même sur cette liste…

En quête de vérité, Parker se retrouve au centre d’une guerre sans merci entre les forces du Bien et du Mal, dont l’une des plus féroces batailles s’apprête à être livrée dans les bois.

Mon avis :

Après quelques épisodes un ton en dessous, John Connolly revient avec son équipe au complet pour une aventure foisonnante et passionnante. Cette recherche d’une liste dans un avion qui s’est écrasé dans les bois du Maine est tout bonnement passionnante de bout en bout. J’ai été pris par la passion et le savoir faire de l’auteur pour construire une intrigue mâtinée d’enquête policière, de fantastique, de bons et de méchants que l’on n’oubliera jamais avec une menace permanente qui plane au dessus des pages.

Comme toujours l’imagination de l’auteur fait fort, inventant des histoires liées aux lieux mystérieux traversés par Charlie et ses compères, créant des personnages extraordinaires, racontant par le menu leur vie leurs choix et leurs erreurs. Ça part dans tous les sens pour se diriger vers une seule destination : la carcasse abandonnée de l’avion.

Dans cet épisode, John Connolly raccroche son intrigue à l’actualité de notre société, aux riches devenant plus riches, aux pauvres devenant plus pauvres, et s’il a déjà pris certains sujets brulants actuels, c’est la première fois qu’il parle ouvertement des dérèglements économiques, et pour cela, il a réuni un certain nombre de personnages malfaisants rencontrés dans les enquêtes précédentes. Ce roman qui fait à mon avis partie des meilleurs de la série est un véritable feu d’artifice. Et on a l’impression que Charlie Parker s’enfonce dans des zones sombres. Avec La colère des anges, il n’a jamais été aussi près du noir absolu.

Les enquêtes de Charlie Parker dans l’ordre de parution sur Black Novel sont :

Tout ce qui meurt

Laissez toute espérance …

Le Pouvoir des ténèbres

Le Baiser de Caïn

La Maison des miroirs

L’Ange noir

La Proie des ombres

Les anges de la nuit

L’empreinte des amants

Les murmures

La nuit des corbeaux